samedi 07 dcembre 2019 16:38:17

Belkacem Mellah à Annaba : La proximité pour promouvoir les échanges

Les enfants sahraouis, en séjour à Annaba, au camp de vacances d’Ain Achir, sur les hauteurs de la Corniche, auxquels a rendu visite le secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, M. Belkacem Mellah, ont exprimé dans une lettre lue par un kechef, leur joie et satisfaction de voir le Chef de l’Etat regagner le pays.

PUBLIE LE : 23-07-2013 | 0:00
D.R

Les enfants sahraouis, en séjour à Annaba, au camp de vacances d’Ain Achir, sur les hauteurs de la Corniche, auxquels a rendu visite le secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, M. Belkacem Mellah, ont exprimé dans une lettre lue par un kechef,  leur joie et satisfaction de voir le Chef de l’Etat regagner le pays. De même qu’ils ont exprimé leur gratitude à l’endroit de l’Algérie pour ses positions de principe en faveur des causes justes. M. Belkacem Mellah qui a auparavant rendu visite à plusieurs structures relevant du secteur de la jeunesse a saisi l’opportunité pour rappeler le rôle qui échoit à ces structures en qualifiant leurs prestations de « haut niveau ». « Les structures  que nous avons visitées ont à leur actif des services de haute facture », a tenu à commenter M. Mellah, qui a rappelé l’importance accordée par l’Etat à ses structures de proximité qui accueillent les différentes péripéties du programme de loisirs initié par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Ces structures, a précisé le ministre, sont implantées à travers 14 wilayas côtières  et sont animées par des cadres du département de la jeunesse et des sports. Belkacem Mellah a souligné que l’Algérie occupe le premier rang en Afrique en matière d’auberges de jeunesse dont le réseau est fort de quelque 10.000 lits qui permettent l’échange avec des associations spécialisées ou dans le cadre de jumelage. Au menu de la visite du ministre, on cite notamment, le projet de transformation de l’ex-centre de vacances de Seraïdi en un camp de jeunes. M. Mellah a également rendu visite à l’auberge de jeunes Boumaaza Othmane de Annaba, la maison de jeunes Allat Messaoud, le camp de jeunes de Ain Achir et le centre de loisirs scientifiques Rais Salah, une nouvelle structure qui draine beaucoup de jeunes en quête de formation et d’apprentissage, notamment en matière des télécommunications et des multimédias.                   
S. Lamari
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions