samedi 18 novembre 2017 09:15:57

L’Algérie et le marché de la téléphonie mobile : 5e rang à l’échelle du contient

L’Algérie occupe la 5e place dans le Top 10 des marchés de la téléphonie mobile dans le continent africain.

PUBLIE LE : 22-07-2013 | 0:00
D.R

L’Algérie occupe la 5e place dans le Top 10 des marchés de la téléphonie mobile dans le continent africain. C’est ce que révèle l’Union internationale des télécommunications (UIT). Le continent africain s’inscrit de ce fait, dans une prometteuse courbe ascendante qui lui permet de rattraper progressivement son retard dans ce domaine, à l’image de sa partie subsaharienne qui enregistre la plus grande croissance depuis près de treize années.
Ce constat présage de bonnes perspectives pour le secteur de la téléphonie mobile, ses acteurs et ses utilisateurs. Pour illustrer ce fait, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a donc recensé les pays africains qui comptabilisent le plus grand nombre d’abonnés à travers un Top 10, dans lequel l’Algérie occupe une place médiane.

Ce classement se présente comme suit :
1- Nigeria : 112.777.785 abonnés  (sur 170.123.740 habitants – 2012)
2- Égypte : 96.798.801 abonnés  (sur 84.003.147 habitants – 2013)
3- Afrique du Sud : 68.394.000   abonnés (sur 51.770.560 – 2011)
4- Maroc : 39.016.336 abonnés  (sur 32.309.239 – 2012)
5- Algérie : 37.692.000 abonnés  (sur 37.900.000 - 2013)
6- Kenya : 30.731.754 abonnés (sur 43.013.341 – 2012)
7- Soudan : 27.658.595 abonnés  (sur 34.206.710 – 2012)
8- Ghana : 25.618.427 abonnés (sur 24.965.816- 2011)
9- Éthiopie : 20.523.889 abonnés  (sur 90.873.739 – 2011)

De ce fait, l’Algérie compte en 2012, 37.692.000 abonnés aux trois opérateurs de téléphonie, classée au cinquième rang après le Maroc. Avec ses 39.692.336 abonnés, le royaume chérifien est précédé par l’Afrique du Sud qui compte 68.394.000 abonnés. Les deux premiers rangs de ce classement sont occupés respectivement par l’Égypte, au second rang avec 96.798.801 abonnés, et par le Nigeria qui, avec ses quatre principaux opérateurs, dispose de 112.777.785 abonnés.
Dans ce classement, l’on retrouve au 6e rang le Kenya avec 30.731.754 abonnés, au 7e rang le Soudan avec 27.658.595 abonnés et au 8e rang le Ghana avec 25.618.427 abonnés.
Le neuvième rang est occupé par l’Ethiopie avec 20.523.889 abonnés et le dixième et dernier rang est occupé par la Côte d’Ivoire avec 19.826.837 abonnés.
Cette statistique montre l’essor de la téléphonie mobile en Afrique. Et notamment en Afrique subsaharienne, une région qui est devenue depuis 2000, le marché qui affiche le plus de croissance en matière de téléphonie mobile, soit une progression de 40% par an. Ainsi, le nombre d’abonnés escompté sur le continent est estimé à 1 milliard, suscité par la forte demande en connectivité et des services innovants comme le Mobile Money et l’internet mobile.

Autant d’Algériens autant d’abonnés
Concernant l’Algérie, le nombre d’abonnés mobiles a fortement progressé durant la décade écoulée.
Il a atteint 35.615.926 en 2011 et les 37.692.000 abonnés en 2012. Il faut relever également que la densité (nombre d’abonnements mobiles pour 100 habitants) est passée de 0,28 en 2000, à 103,31 en 2012. Les opérateurs mobiles déploient une intense activité marketing, les acteurs (opérateurs, équipementiers et prestataires...) s’organisent ou tentent de le faire, la qualité du réseau s’améliore progressivement et la commercialisation des tablettes et autres Smartphones prend davantage de l’ampleur en dépit de leur coût élevé.
Il n’empêche qu’on compte grosso modo, autant d’Algériens que d’abonnements téléphoniques. En 2012, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile s’élève à plus de 37,5 millions dans un pays qui compte près de 38 millions d’habitants. Soit une densité téléphonique de 99,28%, alors qu’elle était de 96,52% en 2011. Autrement dit, le marché national de la téléphonie mobile enregistre une hausse de 5,4% par rapport à 2011.
Ce boom profite surtout aux deux opérateurs Nedjma et Djezzy. Ce dernier reste leader en Algérie avec plus de 17,8 millions d’abonnés. Soit une progression de 7,5% par rapport à 2011. Son concurrent Nedjma surfe aussi sur la vague avec une progression de 6,5%. Ils sont aujourd’hui 9 millions d’Algériens à l’utiliser, précise l’APS. Mais Mobilis garde la deuxième place avec 10,6 millions d’abonnés.
M. Bouraib
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions