dimanche 18 aot 2019 14:15:28

Rachid Benaissa à Blida : « Renforcer les capacités de stockage »

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa, a exhorté, jeudi dernier à Blida, les investisseurs à renforcer les capacités de stockage nationales, à travers leur adhésion au système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac).

PUBLIE LE : 19-07-2013 | 23:00
D.R

Le ministre de l’Agriculture et du Développement  rural, M. Rachid Benaïssa, a exhorté, jeudi dernier à Blida, les investisseurs à renforcer les capacités de stockage nationales, à travers leur adhésion au système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac). « Nous projetons de créer un réseau de stockage à même d’améliorer le  Syrpalac pour la satisfaction des besoins de consommation quotidienne, sachant  que la production agricole est saisonnière par essence »,  a fait savoir le ministre,  alors qu’il visitait, dans la commune de Ben Khelil, une aire de stockage des fruits appartenant à un particulier.  Cet effort de renforcement des capacités de stockage doit aboutir au  stockage de tous les produits de large consommation,  a souligné le ministre  tout en précisant que le programme actuel consiste en la mise en place d’une capacité globale de stockage de 600.000 m3, qui sera étendue ultérieurement à 1.000.000 m3, après la récupération des locaux de l’ex-Office des fruits et légumes. Dans ce cadre, le ministre a visité des dépôts frigorifiques situés  dans les localités de la Chiffa et Boufarik, qui ont fait l’objet d’une réhabilitation.         
Rappelant, par ailleurs, la vocation agrumicole de cette région de la  Mitidja, le ministre a insisté sur l’impératif de voir Blida recouvrer, dans  les années à venir, sa place de leader en matière de production agrumicole. M. Rachid Benaissa s’est intéressé, durant sa visite, à une exploitation d’agrumes et de kiwis appartenant à un investisseur privé, et a demandé à ce dernier de  partager son expérience avec de jeunes exploitants, en prenant en charge leur  formation. La  visite a donné lieu, par ailleurs, à l’inauguration, par le ministre,  du siège de l’Office national interprofessionnel du lait (ONIL),  implanté à  Boufarik  et du siège de l’entreprise algérienne du génie rural, à Chebli.
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a déclaré que le volume de production céréalière attendu  pour cette année à l’échelle nationale équivaudra à celui réalisé l’année écoulée.  « Cet objectif de production céréalière sera atteint, en dépit de la sécheresse qui a frappé certaines wilayas du pays, telles que Batna, M’sila et Souk Ahras, a fait remarquer le ministre, notant en parallèle le dépassement,  par certaines wilayas dans le Centre et dans l’Ouest du pays, des objectifs de leurs contrats de performance dans cette filière.          
M. Benaissa a relevé, dans ce sens, que certaines wilayas ont atteint des  records de production, citant, à titre illustratif, la wilaya de Blida qui a réalisé un pic de 60 quintaux/ha au niveau d’une ferme céréalière à El Affroune. Interrogé sur cette  performance, le céréaliculteur Bentlaya,  a mis en  avant son respect de l’itinéraire technique, ainsi que son accompagnement  par la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS). Ce qui lui a permis  d’intégrer le « club des 50 meilleurs producteurs céréaliers  du pays » mis en place par le ministère de tutelle. Le  ministre  a exhorté les céréaliculteurs à  faire plus d’efforts pour accroître leur production, tout en les assurant  de l’octroi d’avantages incitatifs.           
La production céréalière nationale a atteint les 51,2 millions  de quintaux durant la saison agricole 2011-2012.
M. B. et APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions