dimanche 18 novembre 2018 07:56:54

Le Président de la République inaugure le 15e Salon international du livre d’Alger : La culture à la page

Participation de 400 maisons d’édition d’une trentaine de pays : La Suisse invitée d’honneur du Salon.

PUBLIE LE : 26-10-2010 | 21:19
D.R

Bouteflika souligne l’importance du livre
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, accompagné par le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, et par plusieurs membres du gouvernement, a inauguré officiellement hier dans la matinée, la 15e édition du Salon international du livre d’Alger (SILA) qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au samedi 6 novembre sur le site du Complexe olympique Mohamed Boudiaf.
Le Chef de l’Etat a commencé par rendre visite au stand helvétique où il s’est intéressé au livre scolaire et universitaire. La Suisse, invité d’honneur, expose pour la circonstance, une vaste sélection de livres — près de 800 titres — dans divers domaines et genres, tels que les essais, la littérature, les sciences exactes, humaines… Le Chef de l’Etat s’est ensuite attardé au niveau du stand de l’ANEP qui a édité quelque 600 titres, avant de passer au stand de Casbah éditions où il s’est enquis des dernières nouveautés de la rentrée littéraire. Poursuivant sa visite, il s’est dirigé vers d’autres stands des pays participant à cette 15e édition tels que le Liban, la Tunisie où il a visité le stand de l’Union des éditeurs tunisiens.
« Le marché du livre devrait être important », avait-il observé à propos du secteur de l’édition dans notre pays.
Il faut dire que cette 15e manifestation qui coïncide avec la commémoration du déclenchement de notre lutte de Libération nationale, se caractérise par la présence en force de 460 maisons d’édition et par une confortable participation étrangère, puisque pas moins de trente pays y prennent part.
Sur la base des observations, des propositions et des avis qui sont prodigués à la lumière des expériences précédentes, les organisateurs ont voulu faire preuve de professionnalisme dans les choix des éditeurs et des publications ainsi que dans l’animation littéraire et culturelle, note M. Rachid Hadj-Naceur, directeur du livre et de la lecture publique dans une brochure de présentation de ce Salon. Pour persister dans la dynamique née dans le sillage du 2e festival culturel panafricain d’Alger, le SILA va accueillir des écrivains, des intellectuels et des éditeurs venus de pays africains pour offrir au public un panorama sur les avancées littéraires de notre continent.
Le monde arabe est présent à travers ses différentes facettes éditoriales qui permettront au public, notamment universitaire, de trouver d’amples références bibliographiques. Parmi les nouveaux exposants, on note la présence de l’Inde et des Etats-Unis.
Les organisateurs tiennent à honorer la mémoire de personnalités nationales qui ont disparu cette année à l’image de Lakhdar Bentobal, Tahar Ouettar, Abdallah Cheriet, Abdelkader Djeghloul. L’œuvre et le prestige de José Saramago, prix Nobel de littérature, réputé pour son engagement en faveur des causes justes sont également inscrits au programme, pour rappeler au public la dimension humaine et intellectuelle de cet illustre écrivain.
Un cycle de conférences, de tables rondes et d’hommages à de brillants intellectuels est prévu. Parmi les invités, On peut citer Benjamin Stora, Jean Ziegler, Jacques Vergès, militant anticolonialiste qui a défendu les combattants du FLN dont Djamila Bouhired, Merzak Begtache, Clément Moore Henry, professeur de sciences politiques à l’université du Texas qui présentera une contribution sur l’histoire de l’UGEMA à l’occasion du cinquantième anniversaire de la fondation de cette organisation estudiantine, durant la lutte de libération nationale.
Selon un des participants à ce Salon, il est heureux de constater que l’organisation spatiale du hall d’exposition est nettement plus adaptée, suffisamment spacieuse pour permettre une accessibilité correcte des visiteurs dans les stands et les allées. Une affluence extrêmement importante est attendue, compte tenu de l’édition de l’année passée où on a enregistré pas moins de 192.000 personnes lors de la journée de clôture.
L’actuelle manifestation se présente donc sous d’heureux auspices, a-t-il indiqué. Un Salon n’est pas une simple librairie, mais un forum d’échanges d’expériences, d’informations sur la vie littéraire et sur le monde de l’édition du livre. C’est ce que veulent concrétiser visiblement les organisateurs de ce SILA. 
M. Bouraïb

-----------------------------------------

Participation de 400 maisons d’édition d’une trentaine de pays   
La Suisse invitée d’honneur du Salon.
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a souligné, l'importance du marché du livre et de son édition  en Algérie.         
 "Le marché du livre devrait être important", a déclaré le Président  de la République lors de l'inauguration de la 15e édition du Salon international  du livre d'Alger (SILA).         
 Le chef de l'Etat, qui était accompagné du Premier ministre, M. Ahmed  Ouyahia, et de plusieurs membres du gouvernement, a fait le tour des stands  où des explications lui ont été fournies par les organisateurs sur la participation  à cette manifestation culturelle et son déroulement.          
Le Président de la République, qui a entamé la visite des stands par  celui de la Suisse, pays invité d'honneur à cette 15e édition du Sila, s'est  intéressé au livre scolaire et universitaire, le stand helvétique exposant notamment  des livres scientifiques et techniques.          
"J'espère que les étudiants trouveront ce qu'ils veulent", a indiqué  le Président Bouteflika.           
Par la suite, le Chef de l'Etat s'est attardé au stand de l'ANEP, entreprise  ayant édité quelque 600 titres sur l'histoire de l'Algérie et qui envisage aussi  d'acquérir les droits d'édition d'autres titres sur le même thème.          
Le Président de la République s'est également attardé au stand de la  Maison d'éditions Casbah où il s'est enquis des nouveautés de la rentrée littéraire.          
En plus d'œuvres sur l'histoire de l'Algérie et ses personnalités politiques  et culturelles, les éditions Casbah ont consacré cette année un rayon aux enfants,  ont précisé ses responsables.         
 Le Président Bouteflika a visité, aussi, les stands d'autres pays, notamment  ceux d'Al Maqtaba Charquia (La librairie orientale) du Liban et de  l'Union des éditeurs tunisiens.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions