dimanche 18 novembre 2018 22:35:54

Amar Brahmia : « Le CSA/MCA poursuit le SSA Doyen en justice »

Le Mouloudia voit grand : MCA TV arrive

PUBLIE LE : 17-07-2013 | 0:00
Photos : Billal

Le président du Club sportif amateur (CSA) du Mouloudia d’Alger a annoncé, hier, que son bureau, élu l’année dernière, compte intenter une action en justice pour dissoudre l’actuelle société sportive par actions «SSA Doyen», créée en juillet 2012, et récupérer, par la même occasion, le sigle du MCA et les biens du club.

Amar Brahmia, qui s’exprimait à l’occasion de sa première conférence de presse tenue au siège du club, la fameuse villa de Chéraga, que le CSA a pu récupérer suite à l’expiration, le 15 juillet dernier, du contrat de la location, a assuré que l’action décidée par les membres du bureau n’est dirigée contre quiconque, allusion faite à Sonatrach et à l’équipe du football qu’elle a acquise, et souligné que les personnes visées ne sont autres que les «escrocs» qui tentent de spolier le Mouloudia de ses biens et de ses couleurs. «Il faut savoir que la SSA Doyen a été constituée à hauteur de 100% du capital du CSA/MCA, et logiquement, le club amateur devait bénéficier d’une contrepartie ou d’une quote-part ; mais, malheureusement, et en dépit de nos appels à la raison, rien n’a été entrepris dans ce sens, chose qui nous a poussé à recourir à la justice, et ce après mûre réflexion», a-t-il expliqué, non sans insister que son bureau veuille à ce qu’il n’y ait aucune conséquence «fâcheuse» sur le fonctionnement de l’équipe du foot du MCA. «Notre problème, c’est cette SSA Doyen qui utilise notre sigle et nos couleurs, pas Sonatrach ou autre partie. Déjà, il est utile de vous rappeler que nous étions les premiers à appeler au retour de Sonatrach dans les affaires du Mouloudia. Et si nous obtenons gain de cause auprès de la justice, nous constituerons rapidement et surtout dans le cadre de la stricte application des règlements une autre société sportive par actions qui n’aura pas à toucher aux intérêts du club amateur», a-t-il ajouté.
À propos des procédures, le CSA/MAC en a lancé d’autres relatives à la récupération du stade de Ferhani de Bab El-Oued, et Amar- Brahmia a affirmé que le club amateur compte également peser de tout son poids pour parvenir à ses fins. «Ceci entre dans l’optique des nombreuses décisions que nous avons prises pour récupérer tout le patrimoine matériel et immatériel du Mouloudia», a-t-il souligné, se félicitant dans la foulée de l’ouverture de 25 sections sportives qui sont quasiment prêtes, excepté les disciplines du sport collectif, en l’occurrence le hand-ball, le volley-ball et le basket-ball qui posent problème du fait qu’elles ont été, selon lui, «arrachées» du MCA, et font aujourd’hui les beaux jours du Groupe sportif pétrolier (GSP). «Écoutez, nous ne comptons entrer en conflit avec aucune partie. Nous ne voulons pas aller au clash, mais nous réclamons au CSA/MCA l’application de la loi, rien que ça. Car, ce qui s’est passé est une vraie usurpation. Aujourd’hui, on utilise nos couleurs et notre sigle, avec en sus le dossier d’agrément du MCA», a-t-il fait remarquer.

Graves accusations contre Omar Ghrib
Mettant à profit cette opportunité, le président du CSA/MCA a répondu aux accusations proférées récemment par l’ancien coordinateur de la section football du Mouloudia d’Alger, Omar Ghrib, qui s’est attaqué à des personnes qualifiées de «symboles» du Mouloudia, tels Omar Betrouni et Nacer Bouiche, pour ne citer que ces deux anciennes gloires du Doyen. «Ce Monsieur a trahi le sang des hommes qui se sont sacrifiés pour le Mouloudia. Ce qu’il a fait en quatre années, aucun dirigeant ne l’a fait depuis 1921, date de création de notre club», a déploré Amar Brahmia qui a mis à nu, documents à l’appui, la gestion «catastrophique» du club sous son règne. Pis, Omar Ghrib risque même de passer un mauvais quart d’heure, si l’on se fie aux charges qu’il encourt, dont la plus importante est la falsification des tickets d’entrée de la finale de la coupe d’Algérie. «Nous avons trouvé dans la ville des billets scannés, et nous aimerions bien que ce menteur daigne nous en expliquer l’origine», a-t-il confié, avant de lui donner rendez-vous dans les tribunaux, même s’il a reconnu qu’il est «fatigué» de voir le nom Mouloudia lié au prétoire. «Il a cherché des personnes intègres, dignes et honnêtes, et il les a insultées. Aujourd’hui, ces gens-là exigent réparation et vont intenter des actions de justice individuelles», a révélé le président du club sportif amateur qui laisse entendre qu’en dépit d’un budget de 90 milliards de centimes émanant des subvention, des sponsors et autres recettes du stade, il a laissé une dette de 70 milliards de centimes. Des membres du bureau du club, présent à cette conférence, n’ont pu cacher leur colère lorsque le nom d’Omar Ghrib est évoqué. À l’image de Djamel Rachedi et de Kamel Kasbadji. Ils se demandaient où était-il lorsque les hommes du Mouloudia écrivaient l’histoire. «Il vendait de la drogue et empoisonnait nos enfants, et maintenant, il vient s’attaquer aux enfants du Mouloudia», ont-ils tancé, allant jusqu’à brandir un jugement datant de juin 1994 condamnant Omar Ghrib pour vente et consommation de stupéfiants. «Cet homme est une tâche noire dans l’histoire du Mouloudia. Le fait d’avoir dirigé ce grand club est un accident», a conclu Amar Brahmia qui lance un message clair à la fin. «Le règne de la gestion par téléphone est révolu. Dorénavant, tout se fera dans la transparence et le respect de la loi, quitte à mettre ma vie en péril. C’est un engagement que je prends devant toute l’opinion nationale.»
SAM

---------------------------

La villa de Chéraga dans un état de dégradation avancé
Qui n’a jamais entendu parler de la villa du Mouloudia d’Alger ? Sans doute pas les fans du MCA qui n’hésitaient pas naguère à faire un saut à Chéraga pour prendre les nouvelles de leur club.
Malheureusement, et par la faute d’un homme qui se prend pour un nabab, cet édifice qui fait office du siège du MCA se retrouve aujourd’hui dans un état désolant, à cause du laisser-aller des anciens dirigeants. Les lieux ressemblent étrangement à une demeure inhabitée depuis des lustres.
SAM

---------------------------

Le Mouloudia voit grand
MCA TV arrive
Le Mouloudia d’Alger aura bientôt sa chaîne de télévision. C’est ce qu’a révélé hier le président du CSA/MCA. Amar Brahmia a indiqué, à cette occasion, qu’outre la récupération du stade Ferhani de Bab El-Oued, les membres du bureau du club amateur sont sur le point de finaliser le dossier de création d’une chaîne télé, ainsi que d’une Web Radio.
SAM
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions