mercredi 19 septembre 2018 16:51:22

Concours de recrutement D’ENSEIGNANTS : Les candidats se présenteront le 12 août prochain

Le concours de recrutement au titre de la prochaine rentrée scolaire 2013-2014, est fixé pour le 12 août prochain. Les besoins du secteur en la matière sont estimés selon le ministère de l’Education nationale, à 12.346 futurs enseignants, relevant des trois cycles d’enseignement (primaire, moyen et secondaire).

PUBLIE LE : 16-07-2013 | 0:00
D.R

Le concours de recrutement au titre de la prochaine rentrée scolaire 2013-2014, est fixé pour le 12 août prochain.
Les besoins du secteur en la matière sont estimés selon le ministère de l’Education nationale, à 12.346 futurs enseignants, relevant des trois cycles d’enseignement (primaire, moyen et secondaire).

Selon les responsables du secteur, le concours se déroulera dans une transparence totale et absolue. C’est la deuxième fois dans le cadre des réformes que le ministère de l’Education nationale organise un concours pour le recrutement d’enseignants avant la rentrée scolaire.  Il s’agit d’un recrutement qui conditionne aux diplômés d’exercer uniquement dans leur spécialité de formation supérieure. Il concerne uniquement les détenteurs de licence, de diplôme d’études supérieures et de master).
Ainsi le recrutement au lycée comptant 4.553 nouveaux postes à pourvoir, concerne les diplômés universitaires disposant d’un diplôme d’ingénieur d’Etat, d’un master ou d’une licence dans 37 spécialités pour assurer 21 matières au niveau du cycle secondaire.
Pour ce qui est du cycle obligatoire le ministère de tutelle qui prévoit l’ouverture de 3.113 postes à l’échelle nationale, fait appel aux au licenciés et aux titulaires de diplômes supérieurs dans 27 spécialités pour assurer 11 matières d’enseignement moyen.
S’agissant du cycle primaire, le nombre de postes ouverts est de 4.680 dont 757 au profit des matières de langue arabe, 907 pour celles de langue française et 16 pour celles de la langue amazighe. Sont concernés par le recrutement à ce niveau les diplômés en licence dans 13 spécialités.
Le ministère de l’Education nationale, a mis une obligation aux diplômés d’exercer uniquement dans leur spécialité à l’université. Ceci dit, un diplômé d’une licence en langue arabe enseignera la même matière, un diplômé de la langue tamazight enseignera également la même matière dont il est spécialisé, quant aux licenciés en histoire, ils enseigneront l’histoire-géo.
Pour professer la langue française, le département de l’éducation organisera un concours de recrutement au profit des licenciés en langue française et en interprétariat tout comme l’enseignement de la langue anglaise, qui concerne également les licenciés en cette matière et les licenciés en interprétariat.
L’enseignement des mathématiques, concerne les licenciés en mathématiques, génie civil, génie électrique, génie mécanique, électronique et en électrotechnique.
Quand à l’enseignement de la physique et de la technologie, on retient les mêmes spécialités pour les mathématiques en plus de licence en physique et en chimie.
Concernant les matières scientifiques, le concours concernera les licenciés en sciences naturelles, détenteurs de diplôme d’études supérieures en chimie, en science naturelle et vie, les licenciés en biologie et en géologie.
S’agissant des deux matières liées à la musique et au dessin, le ministère prévoit un concours de recrutement au profit des licenciés en musique, diplômés de l’Institut national supérieur de musique et des licenciés en arts plastiques ainsi que les détenteurs de master.
Il y a lieu de rappeler que le nombre de postes ouverts l’année précédente était de 584 postes pour les mathématiques, 233 postes pour les sciences naturelles, 354 postes pour la langue arabe, 577 pour le français, 240 pour l’anglais et 288 pour l’éducation physique et sportive. Pour la rentrée 2013-2014, la révision des postes financiers au niveau du secteur a fait l’objet de quatre séminaires régionaux au cours de l’année en cours.
L’objectif étant de revoir les besoins du secteur, en fonction des nouvelles conditions de recrutement et d’emploi qui se basent sur le diplôme obtenu par rapport à la spécialité enseignée.
L’opération de dépôt de dossiers de participation au concours de recrutement qui a débuté 7 juillet courant au niveau des 50 directions de l’Education à travers le pays, prendra fin dimanche prochain.
Sarah S.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions