dimanche 22 septembre 2019 04:51:55

Espagne : Le scandale de corruption fait tache d’huile

Le Premier ministre conservateur espagnol, Mariano Rajoy, pressé par l’opposition de démissionner, était en position délicate hier après de nouvelles révélations sur une possible comptabilité occulte au sein de son parti, dont l’ex-trésorier, en prison, était entendu par la justice.

PUBLIE LE : 15-07-2013 | 23:00
D.R

Le Premier ministre conservateur espagnol, Mariano Rajoy, pressé par l’opposition de démissionner, était en position délicate hier après de nouvelles révélations sur une possible comptabilité occulte au sein de son parti, dont l’ex-trésorier, en prison, était entendu par la justice. En détention préventive depuis le 27 juin à la prison de Soto del Real, près de Madrid, Luis Barcenas, l’homme qui depuis six mois fait trembler la droite espagnole, est arrivé à bord d’un fourgon de police au tribunal de l’Audience nationale, convoqué par le juge d’instruction Pablo Ruz. Cette audition est potentiellement explosive, selon la presse : “Barcenas va révéler aujourd’hui au juge Ruz 19 années de comptabilité du PP”, titrait le quotidien de centre droit El Mundo. L’ancien trésorier, ajoutait le journal, s’apprêtait à remettre au juge, “des centaines de documents originaux”, ainsi qu’une clé USB contenant l’intégralité de la comptabilité du Parti populaire entre 1990 et 2008. Ces derniers jours, le scandale qui a éclaté en janvier a rebondi, se rapprochant dangereusement de Mariano Rajoy, président depuis 2004 du PP et qui fut un proche de Luis Barcenas, l’un des hommes tout puissants du parti, en coulisses, pendant deux décennies, connu pour son goût du luxe et de l’argent.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions