mardi 31 mars 2020 04:13:49

MSILA : Rush sur l’eau des sources de Dreaât

L’engouement pour l’eau provenant des sources de la localité montagneuse de Dreaât, dans la commune de Hammad- Dhalaâ (Msila), a atteint son paroxysme depuis le premier jour de Ramadhan

PUBLIE LE : 14-07-2013 | 0:00
D.R

L’engouement pour l’eau provenant des sources de la localité montagneuse de Dreaât, dans la commune de Hammad- Dhalaâ (Msila), a atteint son paroxysme depuis le premier jour de Ramadhan, a-t-on constaté.   Les vendeurs de cette eau de source qu’ils transportent par camions-citernes, sont quasiment pris d’assaut par les habitants des différents quartiers de la capitale du Hodna qui patientent dans de longues files d’attente pour remplir leurs jerricans et leurs bouteilles au prix de 5 dinars le litre. Pour certains vendeurs, l’eau des sources de cette localité est très appréciée par les Hodnis, surtout qu’elle est cédée à moins 150% du prix des autres eaux de sources embouteillées par des entreprises et vendues dans les commerces. «La qualité de l’eau de Dreaât diffère de celle des eaux puisées des forages, et les habitants de la région savent la distinguer, d’où les risques très réduits de les abuser», affirment ces mêmes vendeurs qui précisent utiliser des citernes blanches dont la couleur vire au jaune dès le dépôt des impuretés. «La blancheur intacte de ces citernes prouve aussi la bonne qualité de l’eau de ces sources pures, indemne de toutes impuretés et, surtout, de ce désagréable goût de limon et de sédiments que l’on retrouve habituellement dans les eaux de puits et de forages», ajoutent-ils.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions