mercredi 05 aot 2020 22:43:15

Forces navales turques et algériennes : Des relations historiques

La Turquie œuvre à renforcer la coopération militaire avec l’Algérie mais aussi entre les deux peuples.

PUBLIE LE : 01-07-2013 | 23:00
D.R
La Turquie œuvre à renforcer la coopération militaire avec l’Algérie mais aussi entre les deux peuples. C’est en ces termes que le commandant de la 1re flottille de corvettes du pays d’Atatürk a qualifié l’escale effectuée à Alger par la corvette « TCG Heybeliada ».                                                                                               
S’exprimant lors d’un point de presse hier à bord du navire, le colonel Yasar çamur se dit en effet « convaincu » qu’il existe de belles « opportunités » dans les domaines de la défense, de la sécurité et de l’industrie militaire pour renforcer davantage les relations entre les deux pays, qualifiées du reste « d’excellentes » et affirme qu’une convention a été signée entre les deux pays en septembre 2013. 
« Les forces navales turques sont disposées à d’éventuels échanges d’ expériences avec nos amis algériens, de même que nous participons aux exercices et autres manœuvres militaires », a-t-il indiqué, rappelant dans la foulée que les relations entre l’Algérie et la Turquie sont « vieilles ». « Nous sommes, Turcs et Algériens, les descendants de Barberousse », a-t-il précisé non sans observer que les flottes des deux pays portent souvent des noms communs.                                                         
Mise en service en septembre 2011, la corvette « TCG Heybeliada », longue de 99 mètres, a quitté le port turc d’Aksaz le 12 juin dernier pour une tournée en Afrique du Nord qui l’a menée en Egypte, au Maroc, en Algérie avant de regagner la Tunisie et la Libye. Elle est conçue pour les opérations de surface, de défense sous-marine et de défense aérienne. Le « TCG Heybeliada » peut assurer la reconnaissance et la patrouille et la défense contre les menaces asymétriques. Le navire dispose à bord d’un hélicoptère et peut accueillir jusqu’à 93 hommes.                                                               
Côté armement, il est doté de huit missiles antinavire Boeing Integred Defense Systems AGM-84 Harpoon, d’un lanceur Mk.49 Mod.3 pour 21 missiles et d’un lanceur vertical pour missiles surface-air Raytheon RIM-162 ESSM Rolling Airframe Missile Block 1A. Il est équipé également d’un canon rétractable de 76 mm, de quatre torpilles 324 mm et de deux mitrailleuse de 12,7 mm.                                                              
Il convient de rappeler que l’équipage de la corvette a été reçu par le commandant de la façade maritime centre, le général Mohamed Guelmami.
S. A. M.
 
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions