mardi 14 juillet 2020 01:55:56

Pour doper les investissements : La Bourse d’Alger va créer sa propre association

La Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) va créer, cette semaine, l'association de la Bourse d’Alger, appelé à promouvoir le financement de l’investissement

PUBLIE LE : 01-07-2013 | 0:00

La Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) va créer, cette semaine, l'association de la Bourse  d’Alger, appelé à promouvoir le financement de l’investissement, a-t-on appris hier auprès de la Commission. En plus de la COSOB, l’association regroupera des dirigeants d’entreprises cotées à la Bourse d’Alger, des institutions financières et des représentants  du patronat, indique-t-on de même source. L’association devrait constituer une force de propositions afin d’améliorer le financement de l’investissement productif à travers le marché financier.          
L’association sera lancée conformément aux orientations du ministre  des Finances de créer un cadre d’échange et de dialogue entre toutes les parties prenantes du marché financier, a-t-on également précisé. La COSOB négocie par ailleurs un accord avec Paris Europlace, l'organisme représentant les marchés financiers parisiens, pour établir un partenariat entre les deux places boursières dans les domaines de la communication, de la formation des partenaires et des professionnels du marché, a-t-on ajouté de même source. Le partenariat en question a été évoqué au cours d’une visite de travail,  effectuée par des représentants de la COSOB et de la Bourse d’Alger au milieu du mois de juin en France. Durant cette visite, les membres de la délégation algérienne ont rencontré des représentants d'Euronext Paris avec lesquels ils ont abordé les moyens de  définir une coopération avec la Bourse d’Alger. Cette délégation a également rencontré des représentants de l’Autorité française des marchés financiers (AMF) et de Paris Europlace. Le marché boursier algérien compte seulement deux titres publics (El  Aurassi et Saidal) et deux autres titres privés (Alliance Assurances et NCA Rouiba), pour une capitalisation boursière qui n’a pas dépassé 13,3 milliards de DA (180 millions de dollars) en 2012.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions