mercredi 26 septembre 2018 04:54:05

Saison estivale : 1.000 nouveaux agents de police déployés au niveau des postes-frontières

Ces éléments viendront renforcer le nombre d’effectif au niveau des services de la police des frontières, estimé à 11.547 agents policiers, dans le but de faciliter les procédures de traitement des passagers et auto-passagers.

PUBLIE LE : 24-06-2013 | 0:00
Ph : Louisa

Ces éléments viendront renforcer le nombre d’effectif au niveau des services de la police des frontières, estimé à 11.547 agents policiers, dans le but de faciliter les procédures de traitement des passagers et auto-passagers.

La Direction générale de la Sûreté nationale a procédé au renforcement de son effectif de 1.000 nouveaux éléments, déployés au niveau de tous les postes-frontières, dans le but d’accomplir les procédures de transit et de contrôle des documents des passagers, en un «temps record». C’est ce qu’a indiqué, hier, le directeur de la police des frontières, le commissaire divisionnaire El-Ghali Lazreg, qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse tenue en marge de l’ouvertures des journées d’information sur la police des frontières, organisées au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediene d’Alger, sous la présidence du Directeur général de la Sûreté nationale, le général major, Abdelghani Hamel. M. Lazreg a précisé que ces éléments viendront renforcer le nombre d’effectif au niveau des services de la police des frontières, estimé à 11.547 agents policiers, dans le but de faciliter les procédures de traitement des passagers et auto-passagers avec célérité et courtoisie, au niveau des postes-frontières, aériens, maritimes et terrestres, à travers tout le territoire national.
Cette procédure qui se poursuivra jusqu’à la fin du mois de septembre de l’année en cours entre dans le cadre des mesures prises par la Direction générale de la Sûreté nationale, à l’occasion de la saison estivale 2013, à même de réserver un meilleur accueil à la communauté nationale établie à l’étranger. De ce fait, il a été décidé, selon le directeur de la police des frontières, l’accomplissement préalable des formalités de police au profit des passagers, avant leur arrivée à bord des vols et des car-ferries, par la récupération des manifestes, et ce après le pointage usuel dans les annales du fichier opérationnel.
Il ajoute que ce renfort en moyens humains sera  déployé, en outre, au niveau d’un comptoir d’accueil et d’information à l’arrivée des vols internationaux, chargé de l’assistance et de l’orientation des passagers. Concernant la prise en charge et l’accomplissement des formalités de police au profit des personnes en difficulté (âgées, malades, handicapées, familles accompagnées d’enfants en bas âge), et ce à bord de leurs véhicules, il a été procédé, selon le même responsable, à la mise en place de nouveaux guichets de police au niveau des arrivées internationales.  
Pour les familles venant accueillir leurs proches au niveau des aérogares et des gares maritimes, des mesures de facilitation et d’acceuil sont également prévues. Au niveau des postes de contrôle terrestres (PCT) frontières algéro-tunisiennes, il est prévu de «séparer entre les passagers piétons et auto-passagers, dont les premiers seront formalisés à l’intérieur du PCT (guichets existants), quant à la seconde catégorie, l’opération de l’accomplissement des formalités police sera effectuée au niveau de guichets spéciaux mobiles en structure légère sans que le passager quitte son véhicule», a précisé M. Lazreg. Il rappelle, en outre, que la direction de la police des frontières a procédé au renforcement des mesures sécuritaires au niveau de 14 aéroports internationaux, 11 ports et 9 postes-frontières pour assurer le bien-être des voyageurs.
Concernant les journées portes ouvertes sur l’activité de la police des frontières, M. Lazreg a indiqué que cette manifestation, qui se tient sous le slogan «La Sûreté nationale à votre service» et s’étalera jusqu’au 25 juin en cours, est organisée au niveau de toutes les grandes structures portuaires et aéroportuaires et terrestres ouvertes au trafic international, à travers le territoire national.
Salima Ettouahria

Sûreté nationale
Création d'une unité d'aviation dans l'ouest du pays

Les services de la sûreté de la région Ouest seront renforcés par une unité d'aviation comportant quatre héliosphères, a indiqué à l'APS, l'inspecteur régional de la police de l'Ouest, M. Arezki Hadj Saïd. Les hélicoptères seront réceptionnés avant la fin de l'année, a-t-il annoncé en marge de l'ouverture des journées portes ouvertes sur la police des frontières, à l'aéroport international Ahmed-Benbella à Oran. Des travaux d'aménagement de hangars au niveau de l'aéroport, où seront parqués les hélicoptères, seront bientôt lancés, a-t-on ajouté.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions