samedi 25 janvier 2020 07:59:58

Deux ministres sur le chantier d’extension du métro d’Alger Tafourah – Place des Martyrs : Le tronçon sera réceptionné au premier semestre 2015

M. Amar Tou, ministre des Transports, et Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, ont effectué hier après-midi une visite de travail et d’inspection sur le chantier de l’extension du métro d’Alger Tafourah-Place des Martyrs.

PUBLIE LE : 20-06-2013 | 0:00
Ph : Billal

M. Amar Tou, ministre des Transports, et Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, ont effectué hier après-midi une visite de travail et d’inspection sur le chantier de l’extension du métro d’Alger Tafourah-Place des Martyrs.

A l’issue de cette visite, le ministre des Transports, qui a exprimé sa satisfaction quant à l’avancement des travaux, a indiqué que la réception du projet aura lieu au premier semestre, soulignant que le creusement sera achevé en septembre 2013 et le bétonnage en décembre 2013. L’année 2014 sera consacrée, quant à elle, à la pose des rails et à la mise en place du système intégral électromécanique.
Le projet est qualifié de « prouesse scientifique et technique » par la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi. Plus explicite, elle dira que la station Place des Martyrs, initialement prévue en surface, sera non seulement une station souterraine de 35 mètres de profondeur, mais également une station-musée. Poursuivant ses explications, la ministre notera que l’enjeu était, en fait, de trouver la solution technique et scientifique adéquate à même d’empêcher la  destruction du riche patrimoine national remontant à 20 siècles, et la solution était de creuser 35 mètres. « Comme les vestiges sont à 7 mètres et que l’on descend à 35 mètres, on ne met pas en danger ces vestiges. Cela demande beaucoup de travail, beaucoup d’argent et des solutions techniques appropriées », a affirmé la ministre. Faut-il le rappeler, le ministère de la Culture et le ministère des Transports ont convenu que les travaux de réalisation du métro d’Alger, au niveau de cette extension, soient adaptés à la nature du site qui recèle des vestiges archéologiques datant de 2.000 ans. C’est ainsi qu’un arrangement a été passé pour réaliser une station-musée, comme cela se fait dans des capitales européennes, c’est le cas à Rome et à Athènes. Des études de sol et des sondages archéologiques approfondis ont été réalisés avant le lancement des travaux de cette extension qui s’étendra sur une distance de 1,7 kilomètre. Réaliser le métro au cœur de la capitale, sans altérer le patrimoine national, tel est le défi à relever par les techniciens chargés de la concrétisation du projet d’extension.
Il convient de retenir, par ailleurs, que le creusement sur le tronçon Hai El Badr-Ain Naadja est lui aussi pratiquement terminé, pour ce qui est du tronçon Hai El Badr-El Harrach, les travaux de forage ont pris fin et l’opération de mise en place des équipements débutera dans deux mois au plus tard. La mise en service de ce tronçon est prévue vers la fin de l’année 2014. Avant cela, la fin de l’année en cours verra notamment l’entame des travaux de creusement du tronçon El Harrach-aéroport Houari Boumediène.
Soraya G.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions