mercredi 18 septembre 2019 08:05:19

Correction des copies du BAC et DU BEM : 34 .000 enseignants mobilisés

Après les épreuves du baccalauréat et de l’examen du brevet d’enseignement moyen, la phase des corrections des copies a débuté il y a quelques jours

PUBLIE LE : 19-06-2013 | 23:00
D.R

Après les épreuves du baccalauréat et de l’examen du brevet d’enseignement moyen, la phase des corrections des copies a débuté il y a quelques jours. Une lourde mission pour les 34.000 correcteurs et autres chefs de centre, secrétaires, présidents de commission de correction… La phase de la correction des copies de plus de 566.000 candidats au baccalauréat 2013 « se poursuit à travers 1.928 centres de déroulement d’examen et 53 centres de correction à l’échelle nationale », nous a-t-on déclaré.  Contactée, hier, notre source ajoute que « la correction des copies du baccalauréat 2013 se poursuit dans de bonnes conditions». Les correcteurs soumettent les réponses des candidats au barème de notation élaboré par l’Office, a-t-on également précisé. 
Il y a lieu de rassurer les candidats sur le fait que les copies seront soumises à deux corrections, mais qu’en cas d’écart de plus de 4 points pour les matières littéraires et de plus de 3,5 points pour les matières scientifiques et techniques entre les deux corrections, les copies sont soumises à une troisième correction. En ce qui concerne la correction des copies d’examen du brevet d’enseignement moyen, la même source indique que ce sont « 35.000 enseignants qui sont chargés de cette opération. Ceux-ci sont répartis à travers 2.226 centres de déroulement d’examen et 63 centres de correction ». Pour rappel, pas moins de 566.694 candidats, à l’échelle nationale, se sont présentés aux épreuves du baccalauréat, session qui a eu lieu du 2 au 6 juin 2013, dont les résultats seront publiés le 7 juillet prochain. En outre, 603.239 candidats se sont présentés aux épreuves du BEM qui s’est déroulé du 9 au 11 juin 2013, dont la proclamation des résultats est programmée pour le 2 juillet prochain.  
Aussi, pour les heureux bacheliers, ceux-ci pourront immédiatement procéder aux préinscriptions universitaires puisqu’elles débuteront le jour même, soit le « 7 juillet et se poursuivront jusqu'au 31 du mois ».
En effet, selon « la nouvelle circulaire 2013-2014 » émise par le ministère de l’Enseignement supérieur, relative « aux inscriptions et à l'orientation des titulaires du baccalauréat »,  la première phase de ces inscriptions, qui se feront via Internet, sera consacrée aux préinscriptions et ce, du 7 au 13, tandis qu'entre le 14 et 16 juillet,  les futurs bacheliers devront confirmer leurs choix. Enfin, il y a lieu de signaler que le secrétaire général de l'ONEC, M. Aïssa Mirazi, a tenu à rassurer les candidats et leurs parents à l’issue de l’examen du bac, expliquant que les incidents enregistrés durant cette session “n'ont nullement influé sur le cours de l'examen du baccalauréat, contrairement aux allégations rapportées par plusieurs organes de presse qui ont amplifié les quelques incidents et les cas d'évanouissement et de panique, dont sont généralement  victimes les candidats d'un examen aussi important”.
Sihem Oubraham

MASCARA
Les corrections du bac se poursuivent  

L’opération correction des épreuves de l’examen du  baccalauréat,  qui  a débuté au niveau du centre de correction installé au lycée Djamel-Eddine-El-Afghani de Mascara, se poursuit dans de  bonnes conditions en ce sens que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés par l’ONEC   pour  sa réussite. Plus de 588 personnes parmi le personnel de service sont mobilisées, dont 490 correcteurs, soit 60 jurys de correction pour un nombre global de 75.087 copies d’examen des filières de lettres et philosophie, sciences expérimentales et technique et math (4 filières).
L’opération durera  10 jours ; la première journée de samedi  a été consacrée à l’élaboration des barèmes de notation dans les différentes disciplines de compostion de  cet examen. Concernant les conditions de travail et d’hébergement, le problème ne se pose pas, surtout que le lycée a fait l’objet d’un récent aménagement. Ce qui facilite la tâche au personnel de service et de correction, les lieux étant climatisés, a-t-on appris du chargé de la cellule de communication de la DEW de Mascara.
A. Ghomchi

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions