mardi 12 novembre 2019 13:19:27

Activités des partis

Le conseil national du Rassemblement national démocratique (RND) tiendra jeudi une session extraordinaire pour fixer la date du prochain congrès du parti prévu avant la fin de l'année 2013.

PUBLIE LE : 19-06-2013 | 0:00

Préparation du  4e congrès du RND
Session extraordinaire du conseil national demain


Le conseil national du Rassemblement national démocratique  (RND) tiendra jeudi une session extraordinaire pour fixer la date du prochain  congrès du parti prévu avant la fin de l'année 2013. Outre la date du prochain congrès qui sera fixée lors de cette session extraordinaire, une commission de préparation du congrès comprenant quatre sous-commissions sera installée, a précisé la porte-parole du parti et chargée de l'information, Nouara Djaâfar. La commission préparatoire du congrès comprendra des membres du conseil national et des cadres du parti, a ajouté Mme Djaâfar selon laquelle  des questions d'ordre organisationnel seront débattues à huis clos.           
 Les membres du conseil évoqueront la  situation du parti ainsi que des questions nationales politiques et socio-économiques. Le prochain congrès du RND reste important car devant élire un nouveau secrétaire général du parti après la démission de M. Ahmed Ouyahia, le 3 janvier dernier. Un poste qu'il a occupé depuis 1999. Le Conseil national avait plébiscité, en janvier dernier, M. Bensalah,  secrétaire général par intérim jusqu'à la tenue du prochain congrès du parti.            
 

FFS
Session extraordinaire du conseil national vendredi


Le conseil national du Front des forces socialistes (FFS) se réunira en session extraordinaire vendredi 21 juin 2013 au siège national du parti à Alger, a-t-on appris hier auprès du parti. L’ordre du jour de cette session extraordinaire porte sur l’installation  des instances de la direction nationale et la mise en place de la commission chargée de préparer le règlement intérieur du parti, a indiqué à l’APS le premier secrétaire du parti, Ahmed Betatache.
La session du conseil national de vendredi est la première depuis la  tenue du 5e congrès du parti en mai dernier. Une instance présidentielle composée de cinq membres avait été élue lors du congrès en remplacement du leader historique du FFS, Hocine Ait Ahmed, qui avait décidé de ne pas briguer un nouveau mandat pour la présidence du parti. L’instance présidentielle avait nommé Betatache au poste de Premier secrétaire du Front des forces socialistes.
 

AHD 54
Fawzi Rebaïne tranchera sa participation à la présidentielle à la rentrée sociale

 

Le président du parti Ahd 54, M. Ali Fawzi Rebaïne, a annoncé lors d’une conférence de presse que le conseil national de cette formation politique tiendra une réunion au mois de septembre ou octobre pour examiner plusieurs questions nationales  et décider de sa candidature ou non à la prochaine élection présidentielle. Il a précisé à ce propos, que plusieurs questions figureront à l'ordre du jour de la réunion, notamment la structuration du parti, les préoccupations du front social, la rentrée scolaire et d'autres questions liées à la présidentielle.          M. Rebaïne a estimé toutefois que la décision finale concernant sa  candidature à la présidentielle "n'est pas prioritaire par rapport aux évènements nationaux de l'heure et à la situation dans le pays".   Par ailleurs, le président du parti a estimé que « la décentralisation de la décision sociale et économique est une nécessité et constitue un antidote aux multiples problèmes dans lesquels se débat le citoyen ». Il a souligné le rôle que se doivent de jouer les assemblées élues communales et de wilaya, en matière de projets d’intérêt général, tout en insistant sur la nécessité de « bannir les luttes politiques stériles, entre partis, qui ont lieu au détriment des intérêts des citoyens », a-t-il expliqué.
Evoquant les doléances exprimées par des citoyens à travers le territoire national, M. Rebaïne a affirmé que « les revendications socioprofessionnelles sont légitimes, et leurs problèmes nécessitent d’être pris en charge sans tergiversation ». En ce qui concerne la résorption des problèmes des citoyens, le leader de AHD54 a appelé à « l’ouverture de la porte aux vrais investissements dans divers secteurs, tels que les services et le tourisme, en vue de la création d’emplois durables au profit des enfants de toute l’Algérie. »
Sihem Oubraham
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions