jeudi 12 dcembre 2019 01:00:48

Développement industriel : Une vision intégrée

Concilier les impératifs de développement aux exigences en matière d’aménagement du territoire, telle est l’objectif de la nouvelle démarche des pouvoirs publics.

PUBLIE LE : 16-06-2013 | 0:00
D.R

Concilier les impératifs de développement aux exigences en matière d’aménagement du territoire, telle est l’objectif de la nouvelle démarche des pouvoirs publics. Il s’agit d’opérer un déploiement des activités industrielles dans le cadre d’une vision intégrée qui prend en considération les besoins et spécificités de chaque région. Les nouvelles orientations intègrent également la dimension environnementale comme élément, désormais incontournable dans toute initiative de développement. « C’est la conciliation de ces impératifs qui peut assurer un développement durable à l’activité humaine », d’autant plus qu’il s’agit aussi d’un « enjeu pour le développement industriel en Algérie », notera Mme Hassiba Mokraoui, directrice générale de l’Agence nationale d’intermédiation et de régulation du foncier. Un déploiement spatial des activités plus étudié axé sur une meilleure offre foncière, la territorialisation des politiques industrielles, la mise en réseau des acteurs, tels sont les paramètres qui composeront l’assise de la nouvelle approche du secteur, souligne la responsable de l’Aniref. En fait, cette façon de voir est la traduction des orientations du Schéma national d’aménagement du territoire (SNAT). Aussi, fera remarquer Mme Mokraoui dans un éditorial publié dans le dernier bulletin de l’agence, « la décision des pouvoirs publics d’accorder des avantages particuliers aux régions du Sud et des Hauts Plateaux offre l’instrument économique à cette vision ». En effet, « une véritable charte de l’environnement et du développement durable est en train de se dessiner » et porte sur deux axes essentiels en ce qui concerne les nouveaux parcs industriels à savoir, la lutte contre le réchauffement climatique et la construction d’un environnement industriel respectueux de la santé publique.
Des objectifs qui devront impérativement être observés dans l’ensemble des espaces territoriaux du Nord, des Hauts Plateaux et notamment ceux du Sud du pays « qui offrent certainement une plus grande opportunité pour concrétiser ces objectifs ». Au regard de ces avantages, le processus d’industrialisation des régions du Sud peut d’ores et déjà être enclenché à la faveur des dispositions prises en matière d’aménagement de nouveaux parcs industriels à Adrar, Béchar, Biskra, Ghardaïa, Ouargla, ainsi qu’à Illizi et El Oued où les projets sont en phase de maturation.
Les incitations en matière d’avantages financiers octroyés au titre du dispositif de soutien à l’accès au foncier et à la réalisation de l’investissement au niveau de ces zones devront, de toute évidence, amener les investisseurs à s’y engager, indiquera Mme Mokraoui. Les avantages accordés en direction du Sud visent à assurer un développement régional équitable.
D. Akila

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions