mardi 22 octobre 2019 20:07:42

Forces navales : Sortie de deux promotions baptisées au nom de Abderrahmane Rouabeh

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah a présidé hier à l'Ecole supérieure navale de Tamentfoust (ESNT) la cérémonie de sortie de deux nouvelles promotions.

PUBLIE LE : 09-06-2013 | 23:00
D.R

Le général  de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah a présidé hier à l'Ecole supérieure navale de Tamentfoust (ESNT) la cérémonie de sortie de deux nouvelles promotions.    Une cérémonie de sortie de deux promotions pour l’année 2012-2013 a été organisée, hier, à l’Ecole supérieure navale de Tamentfoust, au profit des nouveaux diplômés. Baptisées au nom du chahid Abderrahmane Rouabeh, ces promotions sortantes  concernent la 28e promotion des élèves officiers  de carrière, (la 3e appliquée en système LMD), dont quatre éléments sont issus de Palestine, du Congo, du Soudan et de Tunisie. Il s’agit également de la 21e promotion du cours de commandement, spécialité opération, avec deux spécialités.   Après que le général Ahmed Gaïd Salah  eut inspecté les promotions sortantes, le commandant de l’Ecole, le général  Mohamed Koraichi, a prononcé une allocution  dans laquelle il a mis en avant le rôle de l’Ecole dans l’amélioration du niveau  de la formation, ajoutant qu’elle constitue l’une des « principales institutions relevant de l’ANP ». Après la prestation de serment, la remise des grades et des diplômes et la remise de l’emblème national aux éléments des promotions suivantes, l’exhibition navale et le défilé militaire,  les invités ont visité le musée de l’école qui abrite une exposition sur la construction et la réparation navale de la 2e Région militaire. A l’issue de la cérémonie, le général Gaïd Salah a remis des cadeaux  symboliques à la famille du chahid Abderrahmane Rouabeh. Né en janvier 1934, à Ain El Beida le chahid Abderrahmane Rouabeh a grandi dans une famille éprise de patriotisme et imprégnée des principes de la Révolution.  Le défunt rejoignit les rangs  de l’Armée de libération nationale dans la région de Metlili, wilaya de Ghardaïa, où il a pris la direction de  la zone, il tomba au champ d’honneur en 1958 dans la région de Banoudj au sud de Berriane lors d’un accrochage avec les  forces  coloniales.    
Kafia Ait Allouache
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions