mercredi 05 aot 2020 08:42:40

Sauvegarde de la mémoire de la Nation : M. Abadou appelle à la création d’un conseil supérieur

Le secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), M. Said Abadou, a souligné, hier à Alger, l’impérative création du conseil supérieur de sauvegarde de la mémoire de la nation prévu par la loi sur le moudjahid et le chahid.

PUBLIE LE : 09-06-2013 | 23:00
D.R

Le secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), M. Said Abadou, a souligné, hier à Alger, l’impérative création du conseil supérieur de sauvegarde de la mémoire de la nation prévu par la loi sur le moudjahid et le chahid. Intervenant à l’ouverture des travaux de la rencontre annuelle d’évaluation entre les membres du secrétariat national et les secrétaires de wilaya, M. Abadou a appelé à accélérer la réalisation du centre national de recherches et études stratégiques et des centres régionaux “qui seront chargés de la gestion des musées régionaux et de wilaya”.
“Il est grand temps de créer une chaîne de télévision s’intéressant à l’histoire et à la culture”, a-t-il ajouté. Pour M. Abadou, la reconnaissance par le président français, François Hollande, des crimes commis par le colonialisme français en Algérie “est un pas en avant franchi dans la bonne voie”.
“L’édification de relations constructives entre les deux peuples algérien et français ne saurait se faire au détriment des droits légitimes du peuple algérien, à savoir la reconnaissance par la France de tous ses crimes commis durant la période coloniale”, a-t-il dit, ajoutant que la France “doit présenter des excuses pour ces crimes, indemniser le peuple algérien et remettre les archives nationales et tous ce qu’elle a spolié de l’Algérie”. Dans ce contexte, le secrétaire général de l’ONM a appelé à la promulgation de la loi criminalisant le colonialisme “en réponse à la loi glorifiant le colonialisme promulguée par le Parlement français”, soulignant qu’‘‘aucun traité d’amitié et de coopération ne saurait se concrétiser sans ces exigences légitimes et prévues par la Charte des Nations unies”.
Il a plaidé en faveur de “l’élaboration de programmes d’action pouvant être concrétisés et à même de dynamiser les instances de l’organisation sur la base des recommandations du 11e congrès de l’ONM et de ses documents fondamentaux tout en adaptant ces programmes à la conjoncture actuelle”. Par ailleurs, M. Abadou a souhaité un prompt rétablissement au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour qu’il “reprenne ses fonctions dans les plus brefs délais”, ajoutant que l’Algérie “a besoin de sa sagesse et de sa clairvoyance”. Grâce au Président Bouteflika, “l’Algérie a pu recouvrer paix et stabilité et consacrer la réconciliation nationale en enclenchant un processus de réalisation de projets de développement et en instaurant une politique extérieure sage basée sur la coopération équitable, le respect mutuel et le partenariat avec plusieurs pays.’’
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions