mardi 02 juin 2020 07:15:02

Rachid Haraoubia à Constantine : “3.000 projets pour améliorer le cadre de vie ”

«3.000 projets ont été sélectionnés dans le cadre de la recherche-application, et seront destinés à la prise en charge des préoccupations de l’environnement socio-économique, et, partant, améliorer la vie des citoyens».

PUBLIE LE : 10-06-2013 | 0:00
D.R

En visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Constantine, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Haraoubia, a annoncé que «3.000 projets ont été sélectionnés dans le cadre de la recherche-application, et seront destinés à la prise en charge des préoccupations de l’environnement socio-économique, et, partant, améliorer la vie des citoyens». La première halte du ministre a été au Centre de recherche en biotechnologie (CRBt), sis à la nouvelle ville Ali-Mendjeli.
L’organisme, fonctionnel depuis mai 2010, est chargé de la réalisation des programmes de recherche scientifique et de développement technologique dans le domaine des biotechnologies. Satisfait, M. Haraoubia a tenu à louer les efforts des chercheurs y travaillant : «Ce qui a été fait est exceptionnel, et Constantine est en train de redorer son blason de ville de la science.» Le cortège s’ébranlera par la suite en direction de la ville universitaire, siège de l’École nationale supérieure de biotechnologies (ENSB), laquelle, forte de 4.000 places pédagogiques, sera d’un apport certain au domaine, vu qu’elle disposera de quatre plateformes technologiques respectivement dédiées aux bioprocédés industriels, aux biotechnologies pharmaceutiques, à la biotechnologie moléculaire, à la biotechnologie environnementale et la caractérisation moléculaire. Le ministre a déclaré que le développement des biotechnologies, facteurs de réduction de la dépendance alimentaire et de préservation de l’environnement, figure "en tête des priorités nationales". Le ministre a précisé que les recherches en biotechnologies, qui occupent aujourd'hui "une place privilégiée" dans de nombreux pays, constituent, dans notre pays, une "stratégie de développement".
Il a ajouté, dans ce contexte, que les domaines ciblés par les biotechnologies concernent, entre autres, la production pharmaceutique et agroalimentaire, la santé humaine et animale, la valorisation et l'amélioration des espèces animales et végétales, ainsi que la qualité de l'environnement. Évoquant l’évolution de la recherche scientifique en Algérie depuis les années 1990, M. Haraoubia est revenu sur les différents programmes nationaux de recherche, s’étalant sur les moyens financiers et humains déployés dans l’optique "d’élaborer la plate-forme de la stratégie de recherche sur les biotechnologies".
Le ministre, qui a relevé "l’intérêt de "l'implication des meilleures compétences nationales, résidentes ou expatriées, dans le domaine de la recherche scientifique", a précisé qu’il s’agit, par une telle démarche, de mettre sur le marché, "une nouvelle génération de produits à forte valeur ajoutée", ayant un impact considérable "sur le plan socioéconomique avec la création d'emplois et la mise à la disposition des industriels, à moyen et long termes, des substances stratégiques fortement demandées". Puisant dans les statistiques, M. Haraoubia a indiqué que 3.500 chercheurs permanents œuvrent à concrétiser "la stratégie nationale de la recherche scientifique.
À rappeler que le projet global de la ville universitaire, lancé en janvier 2008, enregistre un taux d’avancement des travaux de 95%. Enfin, concernant la polémique née consécutivement de la récente note envoyée par la tutelle aux chefs d’établissements universitaires et stipulant qu’il n’existe aucune différence entre le doctorat du système classique et celui estampillé LMD, le ministre a tenu à souligner que le terme d’«équivalence», employé par les docteurs mécontent issus du système classique, était «inadéquat» vu qu’il s’agissait de deux diplômes nationaux, et donc ils se valaient de fait.               
I. B. et APS
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions