mercredi 13 novembre 2019 17:23:23

Entretien avec Rolland Courbis Entraîneur de l’USMA : “J’ai été contraint de sacrifier Daham et Yekhlef pour faire monter les jeunes”

Contacté par téléphone alors qu’il se trouvait à Marrakech, l’entraîneur de l’USMA a bien voulu répondre à nos questions avec sa ferveur habituelle, non sans une certaine clairvoyance.

PUBLIE LE : 10-06-2013 | 0:00
D.R

Contacté par téléphone alors qu’il se trouvait à Marrakech, l’entraîneur de l’USMA a bien voulu répondre à nos questions avec sa ferveur habituelle, non sans une certaine clairvoyance.

Vous avez décidé de poursuivre votre mission à l’USMA. Peut-on savoir ce qui a pesé dans votre décision ?
J’ai pris le temps et le recul nécessaires avant de trancher la question de rester ou non à l’USMA. Plusieurs paramètres sont rentrés en ligne de compte pour moi. Je ne voulais surtout pas précipiter les choses, mais prendre une décision sereine.

Justement, vous avez maintenu le suspense par rapport à votre avenir à l’USMA. Etait-ce en raison de vos contacts avec l’AC Ajaccio et une éventuelle prise en main de l’EN marocaine ?
Plusieurs raisons ont fait que je devais bien réfléchir avant de donner ma réponse aux dirigeants de l’USMA. Entre autres celles que vous venez de citer. Mais, il n’y avait pas que cela.

Qu’est-ce qui a pesé dans la balance dans votre décision de rester à l’USMA ?
Des agents m’ont fait part de l’intérêt que me vouent les responsables du football marocain depuis deux ans déjà. Aussi, l’AC Ajaccio me voulait officiellement pour jouer le challenge de l’accession, mais j’ai décidé de renouveler mon contrat avec l’USMA. Entre les dirigeants du club et moi, il y a beaucoup de respect et une relation cordiale nous unis. L’intérêt que me porte l’USMA et le fait d’avoir tenu à moi, ne m’a pas laissé indifférent. En plus, j’ai le profond sentiment que nous avons entamé un travail à l’USMA qui mérite d’être poursuivi.

Pour revenir à l’USMA, avez-vous signé votre contrat et peut-on en connaitre la durée ?
Je ne l’ai pas encore fait, mais cela ne saurait tarder. Je parapherais un contrat d’une année ces jours-ci. Je dois rentrer à Alger incessamment pour cela et pour régler avec les dirigeants de l’USMA les quelques petits détails qui restent.
Qu’en est-il de l’effectif de la saison à venir, de la liste des libérés et des joueurs à recruter ?
Nous avons opté pour la stabilité et la continuité dans le travail déjà entamé. Cela ne pourra qu’être bénéfique à l’USMA lors des saisons à venir, je l’espère bien. Donc, il n’y aura pas de chamboulement dans l’effectif que nous possédons et qui renferme des joueurs de qualité. Nous avons décidé de faire monter 5 jeunes éléments qui ont de grandes qualités en équipe fanion, à savoir Chettal, Rabti, Baïteche, Bekakchi et Frioui.

Pour ce qui est des éléments que vous avez décidé de libérer, tels Tedjar, Yacouba, Bouzid et Hanifi, se sont ajoutés par la suite ceux de Daham, pourtant buteur de l’équipe, et Yekhlef. Vos explications ?
Je suis désolé pour des garçons comme Yekhlef et Daham, mais je n’avais pas trop le choix, puisque la réglementation ne permet pas d’avoir plus de 25 licences au sein de l’équipe professionnelle. Je ne comprends pas pourquoi on nous limite l’effectif senior. Comme je suis un entraîneur qui aime les jeunes joueurs, et sachant que je tiens absolument à leur promotion, je ne pouvais faire autrement que de sacrifier Daham et Yekhlef.

Avez-vous fixé la date de la reprise ?
Oui, ça sera le lundi 1er  juillet.

Et pour ce qui est du lieu du stage de préparation ?
Durant la période de ramadhan, l’équipe effectuera sa préparation à Alger et nul par ailleurs, comme je l’ai déjà fait savoir. Il est important que les joueurs demeurent près de leurs familles en ce mois sacré pour les musulmans.
Cela est important à mes yeux. Nous avons tracé un programme de travail adapté pour cette période-là. Nous avons aussi établi tout le programme de la préparation qui est ficelé. On en reparlera au moment convenu.

Parlez-nous à présent des objectifs de l’USMA pour la saison 2013-2014 ?
On se battra sur tous les fronts. Coupe d’Algérie et Arabe, dont nous sommes les détenteurs, et on jouera à fond le titre de champion, c’est clair.

Allez-vous garder le même staff technique ?
Oui, il n’y a pas de raison de le changer. On s’entend très bien, et entre nous  tout se passe bien. Peut-être qu’on le renforcera pas un ancien international. On verra bien.

Votre commentaire sur la sanction par une amende que vous a infligée la commission de discipline ?
J’ai donné mon avis, je suis libre de le faire et je pense toujours ce que j’ai affirmé à propos de la programmation de la finale de la Coupe d’Algérie qui devrait se jouer en clôture de la saison et non pas avant pour les raisons que j’ai eu à évoquer. J’ai donné mon avis, on m’a sanctionné, je ne vais quand même pas dire des choses qui ne font pas partie de mes convictions pour plaire et recevoir une prime (rire). Le président et les membres de la commission de discipline sont sympathiques, mais moi je dis toujours ce que je pense dans le bon sens bien sûr. 

Un mot au public de l’USMA…  
Je veux surtout leur dire que je n’ai pas du tout apprécié la période où on se faisait insulter comme des moins que rien. J’étais sur un fil pour quitter l’USMA, si ce n’était le soutien des dirigeants, à leur tête les frères Haddad. Le public algérien est très passionné, mais il faut que tout le monde comprenne que la défaite fait partie des lois du jeu et que l’incertitude du résultat d’un match de football, c’est ce qui fait son charme.
Entretien réalisé par
Mohamed-Amine Azzouz

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions