vendredi 22 novembre 2019 17:42:33

Equipe nationale : Les Verts se rassurent

Le coach national n’a pu disposer de l’ensemble de ses joueurs, puisque Feghouli, Cadamuro, Lacen et Brahimi, qui jouent dans le championnat espagnol, ne sont pas arrivés à temps au stage.

PUBLIE LE : 05-06-2013 | 0:00
D.R

Le coach national n’a pu disposer de l’ensemble de ses joueurs, puisque Feghouli, Cadamuro, Lacen et Brahimi, qui jouent dans le championnat espagnol, ne sont pas arrivés à  temps au stage.

Par conséquent, ceux qui avaient joué contre le Burkina Faso, le vice-champion d’Afrique, n’ont pas  démérité. On peut même dire que les nouveaux incorporés dans la sélection nationale sont en train de gagner leur place. Nabil Ghilas dont c’est la première titularisation avec les Verts  n’a pas raté sa sortie, même s’il n’a pas marqué. Le retour de Madjid Bougherra en sélection après une assez longue absence a été vraiment une agréable surprise. Celui qui était parmi les artisans de la qualification de l’Algérie au Mondial 2010, organisé pour la première fois dans un pays africain (Afrique du Sud) a réussi le moins qu’on puisse dire son retour. On peut dire qu’il a gagné haut la main sa place posant ainsi un véritable «casse-tête » au coach national, Vahid Halilhodzic. Celui-ci, en effet, aura l’embarras du choix pour composer son groupe face respectivement au Bénin ce 9 juin à Porto Novo et le 16 juin à Kigali face au Rwanda. Il est certain qu’il va apporter quelques changements au niveau de l’axe. De plus, Rafik Halliche, qui a joué en seconde mi-temps, avait laissé une très bonne impression. Il est présent comme il se doit en ne laissant pas d’espace à son vis-à vis du fait qu’il anticipe les tentatives adverses. Djabou, quoiqu’il n’ait joué que dix minutes, a montré qu’il s’agit du joueur algérien capable de faire le décalage et de provoquer des «fissures» dans le dispositif adverse. Slimani, en attaque, est devenu avec le temps une valeur sûre même s’il s’agit d’un joueur qui évolue dans le championnat national de Ligue 1. Ce joueur est resté comme le « chasseur de buts » dont rêve le coach national. Encore une fois, il a marqué devant une très bonne défense burkinabé. Ce qui montre l’opportunisme et l’efficacité de ce joueur. Il a marqué déjà sept (07 buts). Il est certain qu’il peut récidiver face au Bénin et le départ pour ce pays est fixé au vendredi 7 juin. Soudani aussi est un attaquant sur lequel comptera Halilhodzic. Avec huit (8 buts) à son compteur, il peut encore faire parler la poudre à l’avenir. Doukha qui a joué comme titulaire pour la première fois depuis qu’il est convoqué en équipe nationale a été assez rassurant. Il avait évité un but tout fait devant l’attaquant burkinabé. Ce qui prouve que ce gardien de but a gagné en expérience et ne perd pas ses pédales facilement. Il est vraiment capable de jouer comme rentrant face au Bénin. Néanmoins, le dernier mot revient au coach national. Taider, le joueur de Bologne, est égal à lui-même. Il a fait montre d’un très bon abattage. Il lui arrive aussi souvent de prêter main-forte à l’attaque algérienne par ses centres et son animation assez généreuse. Guedioura est lui aussi un pion assez sûr dans l’échiquier d’Halilhodzic. Ses coups francs terribles peuvent faire la différence surtout lorsque les rencontres sont assez serrées. Globalement, on peut dire que les Fennecs sont capables de relever le défi dimanche prochain au Bénin dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014.
HAMID GHARBI

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions