mardi 25 septembre 2018 17:02:31

Le chef de la commission des affaires étrangères du parlement britannique reçu par M. Sellal et par M. Medelci

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, lundi à Alger, le chef de la délégation de la commission des affaires étrangères du parlement britannique, Richard Ottoway, en visite de travail en Algérie

PUBLIE LE : 04-06-2013 | 0:00
D.R

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, lundi à Alger, le chef de la délégation de la commission des affaires étrangères  du parlement britannique, Richard Ottoway, en visite de travail en Algérie, ont indiqué les services du Premier ministre dans un communiqué. L'audience, qui s'est déroulée au siège du Premier ministère, a été l'occasion d'aborder "le rôle des institutions parlementaires des deux pays dans le renforcement et la consolidation des liens d'amitié et de coopération entre l'Algérie et le Royaume de Grande-Bretagne", a précisé la même source.          
Les entretiens ont porté également sur "les relations entre les deux pays et les voies et moyens de leur développement dans l'ensemble des domaines  d'intérêt commun". La rencontre a permis aussi pour les deux parties de faire un échange de vues sur des questions internationales, a conclu le communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci,  a reçu hier à Alger une délégation parlementaire britannique conduite par le  président de la commission des affaires étrangères du parlement britannique, Richard Ottoway. M. Ottoway a indiqué, dans une déclaration à la presse au sortir de cette audience, qu’il avait eu un débat «intéressant» avec M. Medelci, précisant que les deux parties ont abordé les questions économiques et sécuritaires, et les défis auxquels faisaient face les deux pays. «Nous nous sommes donné la promesse de travailler ensemble pour essayer d’aller de l’avant», a ajouté M. Ottoway.  
Le 25 mai dernier, l’envoyé spécial du Premier Ministre britannique, Lord Richard Risby, avait indiqué à Alger que la visite de M. Ottoway entrait dans le cadre d’une enquête que le parlement britannique menait sur la situation sécuritaire dans la région du Sahel.   

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions