mercredi 21 novembre 2018 03:50:24

Conférence du Dr Lamine Khène : Le mouvement estudiantin et la guerre de Libération

Dans le cadre des festivités marquant la journée de l'Étudiant, la fondation Mouloud Kacem Naït Belkacem, en collaboration avec le Haut conseil islamique, a organisé une conférence sur le thème «Mouvement estudiantin algérien et guerre de la Libération».

PUBLIE LE : 23-05-2013 | 0:00
D.R

Dans le cadre des festivités marquant la journée de l'Étudiant, la fondation Mouloud Kacem Naït Belkacem, en collaboration avec le Haut conseil islamique, a organisé une conférence sur le thème «Mouvement estudiantin algérien et guerre de la Libération».
Animée par le Dr Lamine Khène, ex-ministre et fondateur de l’Union générale des étudiants, cette conférence historique a été l’occasion pour les participants de se remémorer les événements du 19 Mai 1956, jour où les étudiants ont déserté les bancs de l'université pour rejoindre les rangs de l'Armée de libération nationale. Dans son intervention, le Dr Lamine Khène a évoqué le rôle de l'Union générale des étudiants musulmans algériens dans la réussite de la grève.
«Les jeunes étudiants qui avaient répondu à l'appel du 19 mai ont démontré que la Révolution était bien une révolution populaire ayant mobilisé toutes les catégories de la société», a-t-il précisé, ajoutant qu’en répondant à l’appel à la grève, les étudiants ont fait preuve d'une grande maturité vis-à- vis de la cause nationale. Le conférencier a fait savoir que les étudiants eux-mêmes ont décidé, à la majorité et après concertation, de la grève, lors d'une réunion au cercle des Oulémas qui se trouvait à proximité de la mosquée Ketchoua.
Abderrahmane Khène, dit Lamine Khène, né en 1931 à Collo, a milité au sein du MTLD (Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques). Il suivait des études de médecine à l'université d’Alger lorsqu'il co-fonda l'UGEMA en 1955. Partisan de la grève des étudiants en 1956, il a rejoint l'Armée de libération nationale où il a été promu capitaine chargé de la santé.
À l'indépendance, il a terminé ses études de médecine et présidé l'organisme de mise en valeur des richesses du sous-sol algérien, puis l'Office de coopération industrielle en 1966, avant d'être nommé ministre des travaux publics. Le Dr Khène a également occupé les fonctions de secrétaire général de l'OPEP, puis de président de l'ONUDI.
Cette rencontre qui a vu la participation de moudjahidine et d’universitaires été marquée par des témoignages de personnes ayant contribué à la réussite des événements du 19 mai 1956.
Pour M. Mohamed Seghir Boulaalem, président de la fondation  Mouloud Kacem Naït Belkacem, l’objectif assigné à travers l’organisation de cette manifestation traduisait la détermination des étudiants à jouer un rôle dans la guerre de Libération.
Kamélia H.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions