jeudi 15 novembre 2018 12:23:01

Résorption du commerce informel : Nouvelle directive conjointe des ministères du commerce et de l’intérieur

Les ministères du commerce et de l’intérieur ont promulgué une directive conjointe relative à l’absorption du commerce informel et au redéploiement des commerçants de cette catégorie, en prévision de la réception du programme de réalisation des nouveaux marchés de proximité

PUBLIE LE : 23-05-2013 | 0:00

Les ministères du commerce et de l’intérieur ont  promulgué une directive conjointe relative à l’absorption du commerce informel  et au redéploiement des commerçants de cette catégorie, en prévision de la réception  du programme de réalisation des nouveaux marchés de proximité, a-t-on appris  hier auprès du ministère du commerce.  Dans le cadre du suivi de l’état d’avancement du processus de résorption  du commerce informel et du redéploiement des commerçants de cette catégorie,  les ministères du commerce et de l’intérieur ont promulgué une troisième directive  ministérielle conjointe. Cette directive vise à redéployer les commerçants  du secteur informel ayant été recensés conformément à la méthode définie dans  les deux précédentes directives lancées par les deux ministères, et ce, en prévision  de la réception du programme de réalisation des nouveaux marchés de proximité  qui doivent accueillir les commerçants bénéficiaires de ce redéploiement, explique  le communiqué du ministère du commerce.   En vertu des nouvelles mesures, les locaux commerciaux des marchés de  proximité sont pré affectés au profit des commerçants concernés, en attendant  l’achèvement des travaux de réalisation ou de réaménagement. Selon la directive conjointe, ces nouvelles mesures portent également  sur l’installation des commerçants concernés dans leurs nouveaux locaux, tout  en les exonérant des loyers pendant une durée de 6 mois. Elle porte également  sur la prise en charge par les communes, comme le stipule le code de la commune,  du réaménagement des marchés de proximité, de leur entretien, et sur l’engagement  des commerçants bénéficiaires à respecter les directives relatives à l’hygiène,  l’entretien et la préservation des locaux conformément aux cahiers des charges  établis a cet effet.       Il sera procédé également, à l’examen des dossiers, l’élaboration des décisions  d’affectation, des cartes d’identité nécessaires, et des avantages juridiques  liés au redéploiement conformément aux mesures énoncées dans les deux   précédentes directives ministérielles.  En outre, les nouvelles mesures portent sur la nécessité d’envoyer aux  ministères du commerce et de l’intérieur, un bilan bi-hebdomadaire des affaires  engagées dans le cadre de l’application de cette directive. Ce bilan doit comporter  le nombre de commerçants déjà recensés, les locaux programmés, les locaux commerciaux  en cours de réalisation et le nombre de commerçants redéployés, outre le nombre  de commerçants en attente de redéploiement.        Il convient de rappeler que le ministre du commerce, M. Mustapha Benbada,  avait déclaré que 165 marchés seront réalisés à fin mai, et 119 autres à fin  juin 2013 pour résorber les jeunes activant dans le circuit informel, ce qui  est de nature à créer plus de 40.000 postes d’emploi direct et indirect.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions