mercredi 19 septembre 2018 14:53:45

Un accord de partenariat signé avec les turcs : 10.000 emplois dans le textile à Relizane

Le label turc en matière d’habillement semble avoir de beaux jours devant lui en Algérie et bientôt, des jeans, tee shirts et autres chemises et sportwear de grande qualité sortiront des fabriques algériennes dont le futur complexe intégré d’usines de textiles de Relizane.

PUBLIE LE : 18-05-2013 | 0:00
Ph. : Louiza

Le label turc en matière d’habillement semble avoir de beaux jours devant lui en Algérie et bientôt, des jeans, tee shirts et autres chemises et sportwear de grande qualité sortiront des fabriques algériennes dont le futur complexe intégré d’usines de textiles de Relizane.                                        
Le premier pas a été en tout cas franchi avant-hier à l’occasion de la signature d’un protocole d’accord entre la société de gestion des participations de l'Etat « SGP-industries manufacturières » et le groupe turc « Taypa » qui produit pour les plus grandes marques mondiales du prêt-à-porter et de vêtements.                                                                    
La convention porte sur la réalisation de 8 unités industrielles de textile et de confection, en sus d’un centre d’affaires et d’une école de formation. Dans la filière textile, des usines de production de tissus de jeans, de tissus en popeline et gabardine, de filés ou encore de tricotage constitueront l’essentiel des réalisations tandis que dans le domaine de confection, il est prévu des fabriques de production de pantalons, de chemises et de divers articles de bonneterie.
« Le complexe en question fabriquera des tissus, des articles de confection et de bonneterie, ce qui n’est pas de trop dans l’optique de relancer notre filière du textile, de réduire surtout la dépendance de notre pays vis-à-vis des produits étrangers mais aussi de répondre aux besoins de plus en plus croissants de la population dans le domaine de l’habillement, notamment les jeunes. Ce sont d’ailleurs les objectifs de ce partenariat », a expliqué le ministre de l’Industrie, de la Petite et moyenne entreprise (PEM) et de la Promotion de l'investissement en marge de la cérémonie qui s’est tenue au siège ministériel, avec toutefois un retard de plus de deux heures. Chérif Rahmani, qui confie que le projet devra assurer 10.000 postes d’emplois pour un montant de réalisation qui tourne autour de 900 millions de dollars, estime également que cet accord constitue une excellente opportunité pour aller vers « l'internationalisation » de nos entreprises et assure que les Turcs de « Taypa » est un groupe « fiable » qui fabrique des produits de « qualité ». « Nous sommes disposés de concrétiser d’autres projets pour développer l’industrie du textile en Algérie », a assuré le PDG du groupe lequel est présent en Egypte, en sus de 5 usines implantées en Turquie.                                                                                           Pour revenir aux prévisions attendues du futur complexe intégré d’usines de textiles de Relizane, les responsables avancent la fabrication de 30 millions de pantalons jeans et la production de 60 millions de mètres de tissu dont 60% sera destiné à l’exportation. Au final, l’on s’attend d’ici 5 ans un chiffre d’affaires de 50 milliards de dinars.  
S. A. M.            
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions