mardi 26 mai 2020 12:05:40

Nucléaire : L'Iran souhaite du "progrès" dans la prochaine rencontre

L'Iran espère du "progrès" dans les discussions concernant le dossier nucléaire avec la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, mercredi à Istanbul, et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à Vienne, a déclaré Abbas Araghchi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

PUBLIE LE : 15-05-2013 | 0:00
D.R

L'Iran espère du "progrès" dans les discussions concernant le dossier nucléaire avec la chef de la diplomatie européenne, Catherine  Ashton, mercredi à Istanbul, et l'Agence internationale de l'énergie atomique  (AIEA) à Vienne, a déclaré Abbas Araghchi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.          "Nous attendons la réponse de Mme Ashton et nous espérons que la réaction  du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne)  aux propositions de l'Iran sera constructive", a déclaré M. Araghchi.   La chef de la diplomatie européenne, qui négocie au nom du groupe 5+1  avec l'Iran doit rencontrer mercredi Saïd Jalili, le chef des négociateurs iraniens en nucléaire après la dernière rencontre entre l'Iran et le groupe 5+1 à Almaty  en avril dernier. M. Araghchi a ajouté que la candidature de M. Jalili à la présidentielle  du 14 juin n'allait pas ralentir les négociations. Mais il a ajouté : "Si le groupe 5+1 préfère attendre jusqu'au lendemain  des élections, ce sera leur décision. De notre point de vue, le processus de  négociations peut continuer normalement. Le prochain gouvernement défendra les  positions de principe de l'Iran et les droits de notre nation" en matière nucléaire. M. Araghchi a espéré des "progrès" dans les discussions entre l'Iran  et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur le dossier nucléaire  qui doivent également reprendre  aujourd’hui  à Vienne. "Nous espérons que les discussions  connaîtront de bons progrès  (...)", a déclaré M. Araghchi.        "Les discussions concernent la coopération entre l'Iran et l'AIEA au-delà  des engagements légaux de l'Iran. Conformément au Traité de non-prolifération  (TNP), nous avons des obligations que nous respectons", a-t-il déclaré.          L'Iran et l'AIEA doivent tenter de conclure un accord pour de nouvelles  vérifications du programme nucléaire iranien. L'AIEA demande notamment une visite  du site militaire de Parchin (est de Téhéran) où elle soupçonne l'Iran d'avoir  procédé à des tests d'explosion conventionnelle applicable au nucléaire.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions