mercredi 19 septembre 2018 05:16:05

4 nouvelles cimenteries publiques à l’horizon 2017 : Création de 40.000 emplois

L’industrie des matériaux de construction, en général, et du ciment en particulier, connaît un développement remarquable et une forte croissance au niveau mondial.

PUBLIE LE : 14-05-2013 | 0:00

L’industrie des matériaux de construction, en général, et du ciment en particulier, connaît un développement remarquable et une forte croissance au niveau mondial. Pour l’année 2012, la production mondiale a atteint 3,2 milliards de tonnes. Cette même tendance est constatée en Algérie où la croissance de cette industrie est extrêmement forte.
Une croissance tirée par le secteur public, leader dans le domaine, à travers les différents plans de développement lancés dans tous les secteurs, avec une demande estimée à plus de 60% de la production, d’où la nécessité de développer cette filière qui enregistre une demande croissante. Dans ce cadre, un programme de développement de la filière ciment, des agrégats et du béton prêt à l’emploi a été mis en place et présenté hier, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie, de la PME/PMI et de la Oromotion de l’investissement, M. Cherif Rahmani. Ce programme comporte la réalisation de 17 cimenteries, dont six seront rénovées au cours des trois prochaines années.
 Il permettra, selon le ministre, de créer quelque 40.000 postes d’emploi directs et indirects. A cette occasion, un contrat de performance a été signé par le ministère de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement, et le Groupe industriel des ciments d'Algérie (GICA). En vertu de ce contrat, le groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) s’engage à réaliser, pour sa part, quatre nouvelles cimenteries et lancera six projets de modernisation et d’extension d’usines. Les nouvelles usines seront implantées à Ségus (Oum El-Bouaghi), Béchar, Relizane et In Salah, dans la wilaya de Tamanrasset, a expliqué M. Rahmani.
Le cahier des charges relatif à la réalisation d'une cimenterie à Sigus  (Oum El-Bouaghi) est en cours de finalisation", a-t-il précisé. Un avis d'appel d'offres sera lancé en juin prochain pour cette usine qui sera réalisée par le groupe GICA seul, a précisé M. Yahia Bachir, président du groupe GICA.
 Les usines concernées par le programme de modernisation et d’extension sont celles d’Aïn Kebira (Sétif), Chlef, Tébessa, Zahana (Mascara), Beni Saf (Aïn Témouchent), et la cimenterie de Meftah, dans la wilaya de Blida.  
Il convient de préciser que le groupe GICA détient déjà douze unités de production d’une capacité de  11,5 millions de tonnes de ciment en 2012, soit 51% de la production totale, estimée à 22 millions de tonnes. Bachir Yahia a indiqué, en outre, que l’Algérie a importé, la même année, pas moins de 3 millions de tonnes de ciment. Une quantité qui représente 12% de la consommation du marché local. Le plan de développement de la filière prévoit de porter les capacités de production à 25 millions de tonnes en 2017.
Salima Ettouahria
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions