mercredi 11 dcembre 2019 16:34:38

Dossier des IMmigrés âgés : M. Sahli reçoit une délégation parlementaire française

Le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale établie à l'étranger, Belkacem Sahli, a reçu hier à Alger une délégation parlementaire française chargée du dossier des immigrés âgés.

PUBLIE LE : 13-05-2013 | 0:00

Le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale établie à l'étranger, Belkacem Sahli, a reçu hier à Alger une délégation  parlementaire française chargée du dossier des immigrés âgés. "L'Assemblée nationale (française) m'a confié une mission. C'est celle des immigrés âgés qui est un nouveau phénomène en France et qui doit  être appréhendé dans la dignité", a déclaré à la presse le président de la délégation, Denis Jacquat à l'issue de cette audience. Il a rappelé que ces personnes "sont venues en France à un certain  moment pour travailler et maintenant pour raisons diverses résident soit en France soit en Algérie ou dans les deux pays". "Ces personnes ont des droits sociaux et le gouvernement algérien a  attiré notre attention sur les difficultés rencontrées par certaines de ces personnes et nous l'avons bien noté", a déclaré M. Jacquat. Il a assuré que ce problème sera inscrit dans le rapport final  de la mission d'information concernant les immigrés âgés, dont il est  le président. Pour sa part, M. Sahli a indiqué que cette délégation parlementaire  "s'intéresse aux conditions des immigrés retraités étrangers particulièrement  les immigrés algériens et leurs conditions de vie en France". "Nous avons fourni toutes les informations nécessaires à cette  délégation avant de l'exhorter à œuvrer pour améliorer les conditions  de vie des membres de la communauté nationale établie en France  notamment les personnes retraitées et âgées", a-t-il poursuivi. M. Sahli a rappelé que ces personnes "ont, à une certaine période de  leur vie, contribué avec efficacité à la prospérité de la France et dans  le développement des relations entre les deux pays", affirmant qu'il n'était  "pas acceptable" de les voir privées de certaines prestations médicales ou sociales. Enfin, le secrétaire d'Etat a émis le souhait que les recommandations  de cette mission "soient dans l'intérêt des émigrés retraités algériens".

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions