samedi 21 septembre 2019 20:14:54

Générale de la pièce théâtrale Voyage en train du TR El Eulma : Le public subjugué

La générale d’une nouvelle production du théâtre régional d’El Eulma (Sétif), Voyage en train, adaptée par Abdallah Bencherif d’une œuvre de l’écrivain égyptien Tewfik El Hakim, a été présentée vendredi.

PUBLIE LE : 12-05-2013 | 23:00
D.R

La générale d’une nouvelle production du théâtre régional d’El Eulma (Sétif), Voyage en train, adaptée par Abdallah Bencherif d’une œuvre de l’écrivain égyptien Tewfik El Hakim, a été présentée vendredi. En dépit de son genre dit "mental", qui interpelle et incite à l’analyse des faits, les férus du 4e art, nombreux dans la salle du théâtre régional de Constantine, ont suivi durant 1 h 30 avec beaucoup d’attention le déroulement  des événements de cette pièce écrite et mise en scène par Mohamed Belkisseria  et dont la scénographie et la musique sont respectivement signés Slimane Badri  et Mustapha Amrane. La scène s’ouvre sur un train à l’arrêt en raison d’un différend entre  le mécanicien et son adjoint à propos d’une plaque de signalisation. Le conflit prend de l’ampleur pour s’étendre jusqu’aux passagers dans  leurs compartiments, chacun y allant de son explication quant à la signification  de la signalisation en question. Les opinons divergent, les événements s’enchaînent, mais le statu quo persiste avant que la peur d’une locomotive arrivant à grande vitesse et l’angoisse  du choc qui sera fatal, les deux compères finissent par enterrer la hache de  guerre et décident de poursuivre leur chemin tracé vers l’inconnu. Cette pièce, selon son metteur en scène, est une "projection" sur les  "événements qui secouent le monde arabe" et "une invitation à la réflexion  et l’analyse" autour de conflits pour lesquels "des compromis sont possibles". Sur le plan artistique, Mohamed Belkissera a souligné que dans la réalisation  de ce genre de texte, "écrit pour être lu plutôt que théâtralisé (...) l'importance  est accordée au côté technique, en exploitant tous les atouts pour établir une  parfaite harmonie entre les éléments artistiques et créer un spectacle vivant". A la fin de la représentation, le public a longuement acclamé cette  pièce et les artistes qui l’ont interprétée. Le Théâtre régional d’El Eulma  a inscrit sur ses carnets, pour l’année en cours, trois autres productions,  dont une sera présentée incessamment à Tizi Ouzou.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions