dimanche 15 dcembre 2019 13:12:02

Vaccination dans le monde : Elle évite 2 à 3 millions de décès par an

La vaccination est l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les plus rentables pour sauver des vies. On estime qu’actuellement, la vaccination permet d’éviter 2 à 3 millions de décès chaque année. Elle protège notamment contre la diphtérie, la rougeole, la coqueluche, la pneumonie, la poliomyélite, la diarrhée à rotavirus, la rubéole et le tétanos.

PUBLIE LE : 11-05-2013 | 0:00
D.R

La vaccination est l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les plus rentables pour sauver des vies. On estime qu’actuellement, la vaccination permet d’éviter 2 à 3 millions de décès chaque année. Elle protège notamment contre la diphtérie, la rougeole, la coqueluche, la pneumonie, la poliomyélite, la diarrhée à rotavirus, la rubéole et le tétanos.

Toutefois, plus de 22 millions de nourrissons échappent encore à la vaccination systématique et plus d’1,5 million d’enfants de moins de cinq ans meurent de maladies qui pourraient être évitées au moyen des vaccins existants.
Les avantages de la vaccination sont de plus en plus élargis aux adolescents et aux adultes, les protégeant contre des maladies qui mettent en danger le pronostic vital telles que la grippe, la méningite, et les cancers (cancer du col et du foie, par exemple).
Pour promouvoir des instruments efficaces en matière de santé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a instauré, en 2003, la Semaine mondiale de la vaccination qui débute le 20 avril de chaque année.   
L'objectif de la Semaine mondiale de la vaccination est de parvenir à protéger davantage de gens et de communautés des maladies à prévention vaccinale. Plus précisément, pendant la semaine, l’OMS et ses partenaires s’emploieront à convaincre que la vaccination permet de sauver des vies.
L‘OMS encourage les particuliers et les organisations travaillant aux niveaux communautaire, national et international, dans les secteurs public et privé, et la société civile, à prendre part aux activités de la Semaine mondiale de la vaccination et à se mobiliser afin d'améliorer l’accès des communautés sous-desservies et marginalisées aux vaccins existants ou nouvellement disponibles en vue d’accroître la couverture vaccinale pour prévenir les épidémies et renforcer l'action politique afin de parvenir à atteindre les objectifs mondiaux fixés.
Le Plan d’action mondial pour les vaccins approuvé par l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2012 définit un cadre d’action pour éviter des millions de décès d’ici 2020 en offrant un accès universel à la vaccination.
Il vise à renforcer la vaccination systématique pour atteindre les objectifs de couverture vaccinale ; accélérer le contrôle des maladies évitables par la vaccination en parvenant à éradique la poliomyélite comme première étape, en introduisant de nouveaux vaccins améliorés et en stimulant la recherche et le développement de la prochaine génération de vaccins.
L’Algérie, a l’instar des autres pays du monde, a célébré la Semaine mondiale de la vaccination du 24 au 30 avril dernier. Une occasion pour faire un état des lieux sur la couverture sanitaire en Algérie en matière de vaccination qui, selon les spécialistes, a littéralement éradiqué plusieurs maladies infectieuses.
Il faut savoir que la vaccination contre la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche a été rendue obligatoire en juin 1969, la vaccination anti-rougeoleuse en 1985, la vaccination anti-poliomyélitique orale en 1997 et la vaccination contre l’hépatite B a été introduite en 2000. Pour éradiquer la méningite et les pneumonies, l’Algérie a introduit, en 2008, la vaccination contre le bacille haemophilus influenzae b. Ces mesures traduisent, on ne peut mieux, la volonté des pouvoirs publics de garantir aux enfants une vie saine et équilibrée.
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions