lundi 12 novembre 2018 19:48:16

Le représentant de SOS KDI en Algérie au Forum d’El Moudjahid : “Une caravane pour revoir les enfants victimes du séisme de Boumerdès”

C’est un véritable retour sur les lieux que compte opérer SOS Village qui a accompli un grand travail d’aide et de soutien aux sinistrés de Boumerdès. Dix années après, l’association part à la rencontre des familles et surtout des enfants, devenus de jeunes gens.

PUBLIE LE : 07-05-2013 | 0:00
D.R

C’est un véritable retour sur les lieux que compte opérer SOS Village qui a accompli un grand travail d’aide et de soutien aux sinistrés de Boumerdès. Dix années après, l’association part à la rencontre des familles et surtout des enfants, devenus de jeunes gens.

Pour marquer les retrouvailles, quelque cent ordinateurs et des cadeaux leur seront offerts. À ce sujet, M. Ruot dit : «Le 21 mai 2013, nous commémorons le 10e anniversaire du terrible séisme qui a endeuillé Boumerdès et ses environs ; le programme d’aide d’urgence SOS Village d’Enfants revient sur les lieux pour retrouver les familles et leurs enfants sinistrés, et lance la caravane 10 ans déjà. L’objectif premier de cette caravane est de revoir les enfants devenus de jeunes étudiants afin de leur apporter notre témoignage du souvenir, tout en leur rappelant notre collaboration avec les photos de l’époque.» Pour M. Ruot, à travers cette caravane, SOS Village manifeste son engagement envers la société civile et veut saisir cette occasion pour distribuer, par les adolescents qui avaient participé lors du séisme, des équipements de bureau avec des ordinateurs. De plus, des cadeaux seront distribués aux jeunes frères et sœurs des enfants du séisme. Ce qui fera dire à M. Ruot qu’«une bien belle journée se dessine en perspective pour tout le monde».
De son côté, le responsable de la communication d’SOS Village d’enfants Algérie, Mohamed  Amine Bouzahri, a rappelé que les membres de cette association étaient présents pendant deux mois dans la zone frappée par le séisme après la catastrophe, pour apporter aide et assistance d'urgence aux populations locales, ce qui a permis de tisser des liens avec ces derniers. Par ailleurs, le représentant de SOS village Algérie est revenu sur les activités de SOS Village de Draria qui abrite 200 enfants placés par le juge des mineurs.   
D’ailleurs, dit-il, l’association a pour projet de construire, à proximité du village, une maison d’urgence pour pouvoir prendre en charge, les enfants trouvés sur la voie publique, le temps de l’enquête pour retrouver leur famille.  À la question de savoir si l’association compte ouvrir d’autres villages pour accueillir des enfants, dont la majorité sont des enfants victimes de maltraitance, ou encore ceux des pouponnières qui n’ont pas été adoptés dans le cadre de la «kafala», M. Ruot dit que «SOS Village ne construit pas pour construire, mais son objectif primordial est de répondre à un besoin».
Il reconnaît que l’Algérie a beaucoup fait pour venir en aide à l’enfance, à travers les FEA Foyers d’Enfants Assistés ; et ne s’est pas désengagée de cette mission comme c’est le cas d’autres États. C’est pour cette raison que dans les pays voisins, on compte plus de SOS   Villages Enfants. Pour rappel, SOS Village en Algérie  compte 3 structures, un Village Enfant, un Jardin d’enfants et un programme de renforcement en partenariat avec le réseau Wassila.  La spécificité de ces Villages est que 45% des pensionnaires sont de vrais frères et sœurs. M. Ruot est également fier de dire que le taux de réussite scolaire est, depuis 4 ans, de l’ordre de 100%.  Car, dit-il, «de grands efforts sont consentis, en matière de suivi et de soutien scolaire».
Nora Chergui         

Qu’est-ce que les « SOS Villages d'Enfants »  
SOS Villages d'Enfants International (SOS Kinderdorf International) est une association humanitaire internationale apolitique et non-confessionnelle créée en Autriche en 1949 dans le but d'«offrir à des frères et sœurs orphelins un cadre de vie familial et l'assurance d'une relation affective et éducative durable avec une mère SOS, jusqu'à leur autonomie». SOS Villages d'Enfants a démarré en France en 1956, dans le Nord.
L'association dit être «la plus grande association mondiale dédiée au suivi de long terme des orphelins et des enfants abandonnés» avec, en 2012, 533 Villages d'Enfants SOS dans 133 pays et territoires. Elle est membre de l'UNESCO et a le statut consultatif au Conseil économique et social de l'ONU.
L'association dit avoir été nominée 14 fois pour le prix Nobel de la paix et avoir reçu en 2002 le Conrad N. Hilton Humanitarian Prize, plus haute récompense mondiale pour l'action humanitaire.
SOS Villages d'Enfants accueille, ensemble et selon un mode de vie familial, des frères et sœurs qui ne peuvent pas vivre avec leurs parents. Les enfants orphelins, abandonnés ou séparés de leurs parents pour raisons familiales graves sont confiés à une mère SOS qui les élève jusqu'à ce qu'ils soient autonomes. L'objectif de l'association est de leur offrir «un cadre affectif et éducatif stable, indispensable à leur développement. Ils grandissent dans une vraie maison qui devient la leur, et où s'organise leur nouvelle vie. Là, ils vivent selon un mode de vie familial». L'ensemble des maisons constitue un village d'enfants SOS, placé sous la responsabilité d'un directeur. Les enfants sont accompagnés au quotidien et dans la durée jusqu'à leur insertion sociale et professionnelle.
S. G.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions