samedi 15 aot 2020 02:51:50

La directrice de l’UNESCO félicite Mustapha Chérif : Une œuvre inspirée par les valeurs de la culture arabe

Mme Bokova a reconnu en le lauréat algérien celui qui a été "toujours au lieu où les cultures se rencontrent, mu par la volonté de jeter des passerelles entre les peuples pour une compréhension et un enrichissement mutuels".

PUBLIE LE : 26-04-2013 | 23:00
D.R

Mme Bokova a reconnu en le lauréat algérien celui qui a été "toujours au lieu où les cultures se rencontrent, mu par la volonté de jeter des passerelles entre les peuples pour une compréhension et un enrichissement mutuels".           
"Il propose, dans ses œuvres dont les titres parlent d’eux-mêmes, des  outils pour comprendre ce monde, pour faire revivre ce qu’il appelle «l’esprit  de l’Andalousie»", a-t-elle ajouté.           
Le président du jury international du Prix Unesco-Sharjah, Stephen  Humphreys, s’est dit, de son côté, "frappé par le travail extrêmement impressionnant"  du lauréat algérien. "Ce dernier a dû cesser de manger et de dormir pour pouvoir réaliser un tel travail", a-t-il dit, précisant que dans son choix, le jury a arrêté deux critères fondamentaux : "l’excellence et l’inattendu". "En toute impartialité, nous avions cherché, dans les candidatures reçues, les personnes ayant des contributions dans la diffusion de la culture arabe, mais aussi celles qui seront à même de continuer à véhiculer cette culture", a-t-il affirmé.           
En recevant son prix des mains de la directrice générale de l’Unesco, Mustapha Chérif a remercié l’organisation onusienne et l’Emirat de Shariqa pour cette haute distinction qui, a-t-il dit, "l’honore et, à travers sa personne,  honore son pays, l’Algérie".          
"Ce prestigieux prix récompense, aujourd’hui, mon inlassable parcours des trente dernières années et ma vocation d’intellectuel passeur entre les deux rives", a indiqué Mustapha Chérif pour qui cette reconnaissance internationale témoigne de l’expression des "nobles principes fondamentaux" de paix de l’Unesco en "harmonie" avec les valeurs de la culture arabe et du patrimoine de son pays.           Il a affirmé que ce sont ces valeurs qui inspirent son action, estimant que "toute culture d’avenir qui touche les cœurs et la raison est une culture du dialogue, de l’interconnaissance et de la coexistence".          

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions