mercredi 20 novembre 2019 01:31:00

Malgré son retrait du projet de résolution : Le Polisario salue l'initiative américaine sur la Minurso

Le Front Polisario a salué l'initiative américaine qui prévoyait l'introduction au sein de la MINURSO du mécanisme de la surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental occupé, et ce, en dépit du retrait de cette mesure du projet de résolution qui sera soumis demain au Conseil de sécurité.

PUBLIE LE : 25-04-2013 | 0:00
D.R

Le Front Polisario a salué l'initiative américaine qui prévoyait l'introduction au sein de la MINURSO du mécanisme de la surveillance  des droits de l'homme au Sahara occidental occupé, et ce, en dépit du retrait  de cette mesure du projet de résolution qui sera soumis demain
au Conseil de sécurité.         

Dans sa réaction à ce nouveau développement, le représentant sahraoui à l'ONU, Ahmed Boukhari, a déclaré hier  à l'APS que l'initiative des Etats-Unis avait été ''un grand soutien à la lutte pour la liberté du peuple de Sahara  occidental occupé''. Le mérite de cette initiative, a-t-il soutenu, ''réside dans le fait  que les Etats-Unis prennent, particulièrement, en considération la question  des droits de l'homme du peuple sahraoui, tout en insistant qu'il ne devrait  pas y avoir deux poids deux mesures sur cette question''. Qui plus est, a-t-il poursuivi, ''l'initiative américaine restera dans le radar aujourd'hui et demain et ne va pas disparaître dans le cadre du suivi par le Conseil de sécurité de la situation des droits de l'homme au Sahara occidental qui sont bafoués d'une manière systématique et cruelle par le Maroc''. En fait, en dépit de son retrait du projet de résolution, cette initiative reste autant une ''victoire morale'' pour la cause sahraouie et la résistance du peuple dans les territoires sahraouis occupés qu'elle émanait de la première puissance mondiale, souligne M. Boukhari.          
De surcroît, explique-t-il, cette initiative ''a jeté toute la lumière'' sur la question des droits de l'homme des Sahraouis et a relevé l'urgence pour  l’ONU de protéger ces droits avec les moyens qui sont disponibles pour toutes les missions de paix existantes.   Il est à rappeler que les Etats-Unis avaient proposé au Groupe des Amis  du Sahara occidental (Etats-Unis, Russie, France, Royaume-Uni, Espagne) un avant-projet de résolution stipulant l'introduction de l'instrument de la surveillance des droits de l'homme au sein de la Minurso qui demeure la seule mission de la paix  de l'ONU qui ne soit pas dotée de ce mécanisme. Cependant, la version finale du projet de résolution qui sera soumise  au vote à l'organe de décision de l'ONU se limite, même si elle se montre plus  insistante, à la nécessité d'encourager et de renforcer le respect des droits de l'homme mais sans l'inclure dans le mandat de la MINURSO.          
Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'homme et un envoyé spécial de l'ONU chargé de la lutte contre la torture ainsi que le département d'Etat américain ont fait état de la pratique par les autorités  marocaines des actes de torture, de disparitions et de détentions arbitraires des militants sahraouis qui luttent pour l'indépendance du Sahara occidental occupé.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions