dimanche 08 dcembre 2019 23:40:43

Photographie : « Périphériques » de Mohamed Bourouissa

Les œuvres de l'artiste photographe Mohamed Bourouissa, sont actuellement exposées en Turquie, en Hollande et en Irlande parmi des travaux sélectionnés dans la liste courte des participants à la 4e édition du "Prix Pictet" 2012 de la photographie,

PUBLIE LE : 17-04-2013 | 0:00
D.R

Les œuvres de l'artiste photographe Mohamed Bourouissa,  sont actuellement exposées en Turquie, en Hollande et en Irlande parmi des travaux sélectionnés dans la liste courte des participants à la 4e édition du "Prix  Pictet" 2012 de la photographie, apprend-on sur les sites spécialisés. Regroupées sous l'intitulé "Périphériques", une dizaine de photos de l'artiste restituent la vie d'émigrés maghrébins et sub-sahariens dans les cités de banlieue des villes françaises. L'exposition, placée par les organisateurs sous le thème de "Power",  réunit, aux côtés de Mohamed Bourouissa, 11 autres artistes photographes représentant l'Afrique du Sud, la Hollande, le Vietnam, l'Azerbaïdjan, la Belgique, le Royaume Uni, la France, l'Espagne et les Usa. Les travaux exposés se poursuivront à "Istanbul muséum of moderns arts" (Turquie) et à "Galery of photography" (Irlande) jusqu'au 28 avril prochain, alors qu'au "Huis Marseille museum of photography" d'Amsterdam (Hollande), ils  se prolongeront jusqu'au 26 juin 2013, précisent les organisateurs. Représentant l'Azerbaïdjan, la photographe Rena Effendi tente de montrer à travers une série de photos réunies sous le thème "Still life in the zone" l'existence d'une vie dans la région de Tchernobyl (Ukraine), après l'accident nucléaire survenu en 1986. L'Américain Robert Adams propose un retour en arrière à travers "Turning  back" dénonçant les manquements à la nature, commis à travers l'abattage des arbres et la déforestation dans le nord-ouest des Etats Unis d'Amérique. D'un autre côté, le Belge Carl De Keyzer rappelle dans "Moments before the flood" la menace que représente la montée des eaux causée par les changements  climatiques. Fondé en 2008 par la banque suisse "Pictet & Cie", le "Prix Pictet", doté de cent mille francs suisses, vise à "sensibiliser sur des questions liées aux mutations sociales et écologiques dans le monde d'aujourd'hui, en  invitant à œuvrer pour le développement durable", indiquent les organisateurs. Né à Blida en 1978, Mohamed Bourouissa, plasticien diplômé de la Sorbonne en 2004, a participé à de nombreuses expositions internationales de photographies et a été notamment distingué, par le "Prix voix off" (Arles,  2007) et le "Prix Fondation Blachère" (Apt, 2010), en France.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions