mardi 26 mai 2020 11:57:25

Péninsule coréenne : Pyongyang menace le Japon

La Corée du Nord a menacé hier le Japon de son feu nucléaire s’il s’impliquait de quelque manière que ce soit dans un conflit qui éclaterait sur la péninsule coréenne, ont rapporté des médias.

PUBLIE LE : 13-04-2013 | 0:00
D.R

La Corée du Nord a menacé hier le Japon de son feu nucléaire s’il s’impliquait de quelque manière que ce soit dans un conflit qui éclaterait sur la péninsule coréenne, ont rapporté des médias. Qualifiant de «provocatrices» les déclarations de Tokyo sur l’interception d’un missile qui serait lancé par Pyongyang, l’agence officielle nord-coréenne KCNA a prévenu qu’un tel geste risquerait de plonger le Japon «dans des flammes nucléaires».  «Le Japon est toujours dans la ligne de mire de notre armée révolutionnaire et si le Japon fait le moindre geste, l’étincelle de la guerre touchera le Japon en premier», a assuré KCNA dans un éditorial.  Plus tôt dans la semaine, le ministre nippon de la Défense, Itsunori Onodera, avait donné l’autorisation formelle aux forces d’auto-défense (nom officiel de l’armée japonaise) de détruire tout missile nord-coréen qui menacerait le territoire nippon.  Des missiles Patriot ont été installés dans le centre de Tokyo et autour de la capitale, et des destroyers équipés du système radar Aegis et de moyens d’interception ont été déployés en mer du Japon. La Corée du Sud a renouvelé hier son appel au dialogue à Pyongyang afin de sortir de l’impasse politique dans la Péninsule coréenne, ont rapporté des médias «Nous avons effectivement proposé un dialogue (à la Corée du Nord) hier. La présidente en a également fait mention avec la même intention hier soir», a indiqué Kim Hyung-suk, porte-parole du ministère de l’Unification, lors d’une conférence de presse. M. Kim a précisé qu’il ne s’agissait pas d’une suggestion de dialogue officiel car aucun moment ni lieu n’avaient été préalablement arrangés avec la Corée du Nord, mais il a souligné qu’il s’agissait bien d’une réelle proposition de dialogue adressée à Pyongyang. De hauts responsables américains ont pressé la Chine hier d’utiliser toute son influence pour stopper les actions «déstabilisantes» de la Corée du Nord, affirmant que des intérêts régionaux et internationaux étaient en jeu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions