mercredi 12 aot 2020 17:34:12

Rachid Benaïssa, au Salon international "Djazagro" : “Favoriser les échanges d’expériences entre entreprises algériennes et étrangères”

Soulignant que «la présence d’un aussi grand nombre d’exposants à cette manifestation confirme que le secteur de l’agriculture connaît une amélioration constante», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa...

PUBLIE LE : 10-04-2013 | 23:00
D.R

Soulignant que «la présence d’un aussi grand nombre d’exposants à cette manifestation confirme que le secteur de l’agriculture connaît une amélioration constante», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, a déclaré que «ce Salon est une occasion pour favoriser les échanges d’expériences entre entreprises algériennes et étrangères, et permettre ainsi de créer des relations de proximité». Apparemment fort satisfait de la qualité de cette manifestation, le ministre a tenu à affirmer qu’«à travers l’organisation de pareils événements économiques, notre agriculture se modernisera». Selon lui, l’importante affluence des participants et du public «démontre le lien de confiance qui existe entre l’industrie et l’agriculture». S’adressant aux journalistes en marge d’une visite au Salon international de l’agroalimentaire "Djazagro", le ministre a tenu à spécifier que tout cet étalage de biens, produits et services «est la preuve que le marché algérien, en particulier celui de l’agriculture, est devenu un pôle attractif». Et c’est sans surprise que, au cours de cette visite à travers les différents pavillons et stands, la majorité des exposants étrangers ont, à l’unanimité, qualifié le marché algérien de «très important», tout en exprimant leur souhait d’investir davantage dans notre pays. «À chaque stand où je me suis arrêté, j’ai posé la question : est-ce que vous avez des partenaires ? Certains m’ont répondu qu’ils sont installés depuis longtemps, d’autres disent qu’ils viennent de créer leur partenariat.»
Selon le premier responsable du ministère de l’Agriculture, ce genre d’initiative, même au niveau international, «permet de créer des espaces où l’on réagit très positivement , des espaces où l’on remarque que la chaîne se complète, il y a même des produits finis à cette édition», précise-t-il. Interrogé sur les perspectives de coopération entre l'Algérie et la  France dans le domaine agricole, M. Benaïssa a affirmé que cette coopération sera renforcée par la signature, jeudi à Alger, de plusieurs conventions entre des entreprises et organismes des deux pays dans le domaine de la santé animale, la communication et le segment phytosanitaire. Par ailleurs, on apprendra que le Comité mixte algéro-français de coopération dans le domaine agricole, agroalimentaire et du développement rural sera installé également aujourd’hui à Alger. Ce comité avait été créé en vertu d'une convention signée lors de la visite du président français François Hollande en Algérie, en décembre dernier.
 Le ministre, avec une délégation de son département, était également accompagné de l’ambassadeur d’Autriche, Mme Aloisia Worgettera, qui, elle aussi, a exprimé son contentement face à la forte participation étrangère.
 Pour rappel, la 11e édition du Salon international de l’agroalimentaire en Algérie "Djazagro" a ouvert ses portes mardi aux palais des Expositions des Pins-Maritimes, avec la participation de 500 exposants venus de 27 pays, selon les organisateurs.  
Sihem Oubraham

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions