vendredi 13 dcembre 2019 02:26:49

Banque d’Algérie : 49e anniversaire du recouvrement de la souveraineté monétaire

Les agents imprimeurs, fondateurs de l’Hôtel des Monnaies, ont été félicités hier par le gouverneur de la Banque d’Algérie (BA) Mohamed Laksaci, à un moment où l'Algérie célèbre le 49e anniversaire de la création de sa monnaie nationale le 10 avril 1964.

PUBLIE LE : 11-04-2013 | 0:00
D.R

Les agents imprimeurs, fondateurs de l’Hôtel des Monnaies, ont été félicités hier par le gouverneur de la Banque d’Algérie (BA) Mohamed Laksaci, à un moment où l'Algérie célèbre le 49e anniversaire  de la création de sa monnaie nationale le 10 avril 1964. «Je rends un hommage particulier aux anciens de l’Hôtel des Monnaies qui ont contribué à relever les défis liés au recouvrement de la souveraineté  monétaire», a dit M. Laksaci, lors d'une émouvante cérémonie de commémoration. La création de la Banque d’Algérie, le 13 décembre 1962, et la création  du dinar algérien le 10 avril 1964 avec la promulgation de la loi portant institution de la monnaie nationale ont «en fait marqué le recouvrement de cette souveraineté et font sortir l’Algérie de la zone franc», a-t-il rappelé.
Les premiers billets algériens, émis en 1964 sous les coupures de 5 DA, 10 DA, 50 DA et 100 DA, venaient alors remplacer le nouveau franc (NF) «hérité» du colonisateur. En décembre 1964, le conseil d'administration de la Banque d'Algérie décide de créer le premier billet de banque algérien, une coupure de cinq dinars  réalisée par le célèbre peintre M’hamed Issiakhem, et de retirer ainsi de la circulation le billet de cinq «nouveaux francs», rappellent des cadres de l’Hôtel des Monnaies.
Mais jusqu'à 1973, le dinar algérien était émis à parité égale et unique avec le franc : il valait un franc français, soit 180 milligrammes d'or. Ce n’est qu’en 1974 que le pays avait adopté un régime de change indexé sur un panier de quatorze monnaies.
Et, depuis 1964, l’Hôtel des Monnaies assure, par ses propres  moyens, la fabrication des billets de banque ainsi que la frappe des pièces de monnaie métalliques qui a été initiée à la fin des années 1980, faisant  de l’Algérie le premier pays sur le continent africain à produire sa propre monnaie.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions