samedi 19 septembre 2020 22:12:07

Hommage à Ahmed Ben bella : Il y a un an, disparaissait le premier Président de l’Algérie

Moudjahidine, personnalités nationales, représentants du corps diplomatique étranger accrédité en Algérie, étaient nombreux, hier après-midi, au Palais de la culture Moufdi Zakaria de Kouba, lors de l’hommage émouvant rendu à l’ancien Président de la République, Ahmed Ben Bella, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort (Allahyarhamou).

PUBLIE LE : 10-04-2013 | 23:00
D.R

Moudjahidine, personnalités nationales, représentants du corps diplomatique étranger accrédité en Algérie, étaient nombreux, hier après-midi, au Palais de la culture Moufdi Zakaria de Kouba, lors de l’hommage émouvant rendu à l’ancien Président de la République, Ahmed Ben Bella, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort (Allahyarhamou). Rehaussée par la présence de M. Tayeb Louh, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, ainsi que les membres de la famille du défunt, la cérémonie organisée par l’association culturelle et historique Machaâl Echahid, a permis aux participants d’assister à la projection d’un film documentaire, consacré à cette importante personnalité politique du pays, avant de suivre avec attention des témoignages vivants de nombre de ses compagnons de lutte, sur son riche et long parcours révolutionnaire. Dans ce contexte, les personnalités qui se sont succédé à la tribune ont tenu d’abord à souligner les hautes qualités morales et humaines du défunt, avant de mettre en exergue son engagement politique, son militantisme, son énergie débordante. Après l’intervention du journaliste et écrivain, M. Mohamed Abbas, qui a modéré cette rencontre, M. Mohamed Belhadj a évoqué la grande générosité  qui caractérisait le défunt tout au long de sa vie, en rappelant notamment l’aide précieuse qu’il a apporté à un ancien officier de l’ALN, pour se soigner à l’étranger, même si ce dernier faisait partie de ses adversaires politiques. Lui succédant, l’ancien ministre Abderrahmane Cherif a rendu hommage à l’ancien Président de la République, qu’il a connu au Caire, durant la Révolution, avant de mettre en relief le dynamisme extraordinaire de Ben Bella, dans ses activités diverses à la tête de l’Etat. Quant à M. Djelloul Malaïka, il a rappelé le soutien indéfectible de l’ancien Président aux causes justes et aux mouvements de libération, partout dans le monde, avant de permettre au moudjahid  Ali Cherif de souligner notamment qu’il est difficile de parler de Ben Bella, car ce dernier, qui est mort à 94 ans, a un riche passé de militant nationaliste, de révolutionnaire  et d’homme d’Etat. Dans ce cadre, le moudjahid du MALG a rappelé beaucoup de faits historiques et de positions remarquables que le défunt homme d’Etat a prises durant son existence. La nombreuse assistance a suivi d’autres témoignages tout aussi intéressants permettant de faire la lumière sur plusieurs aspects méconnus de l’ancien Président.
Mourad A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions