mardi 07 juillet 2020 06:00:49

Approfondissement de la politique du renouveau agricole et rural : Un succès à consolider

M. Idir Raïs a souligné, lors de l’organisation de l’atelier Algérie – France à la résidence El- Mithak, que «le renouveau agricole et rural qui consacre, dans son premier pilier, le développement de la productivité et de l’intégration des filières agricoles, demeure à l’ordre du jour

PUBLIE LE : 11-04-2013 | 0:00
D.R

Directeur d’études et secrétariat général du Bureau national d'études pour le développement rural (MADR), M. Idir Raïs a souligné,  lors de l’organisation de l’atelier Algérie – France à la résidence El- Mithak, que «le renouveau agricole et rural qui consacre, dans son premier pilier, le développement de la productivité et de l’intégration des filières agricoles, demeure à l’ordre du jour, compte tenu des besoins  nationaux importants pour certains produits de large consommation».  Néanmoins, selon lui, l’intégration  plus intense de la durabilité du développement  agricole et rural, à l’horizon 2020, viendra conforter et renforcer les fondamentaux des programmes de renouveau agricole et rural par la combinaison et la recherche  d’une plus grande synergie, entre les approches filière et territoire, tout en anticipant sur l’avenir et en préservant au maximum les ressources naturelles (eau et sol). Et de poursuivre : «Dans le programme d’action à court terme,  nous avons opté pour une approche focalisée sur la recherche développement, l’intersectorialité et le réseautage.» Tout en précisant que «l’aspect opérateur économique- agriculture-coopérative-micro-entreprise-PME n’est pas négligé, mais sera développé plus en détails dans une 2e phase». Pour ce faire, a-t-il dit, «la 1re phase a consisté à procéder à l’identification des travaux en cours, notamment les PNR au niveau des instituts techniques et de recherche,  ainsi que les universités, etc. Sur les 12 grandes thématiques regroupant les 130 PNR identifiés, nous en avons retenu 23 en rapport direct avec le sujet». En ce qui concerne le programme d’action mis en œuvre, il a souligné que «cela a concerné environ 50 chercheurs des organismes». Il a cité, à titre d’exemple, l’École nationale supérieure agronomique d’Alger (ENSA), l’université de Blida,  celle de Msila, etc. Il relèvera ensuite que «trois regroupements ont eu lieu depuis janvier 2013, ainsi qu’un atelier de mise à niveau, le 5 mars dernier, qui a permis la constitution des 6 groupes thématique suivants : l’approche systématique, l’agroforesterie, la gestion et la conservation de l’eau, la lutte biologique et la fertilité des sols». Parmi les principales conclusions, M. Raïs a indiqué : «Il y a une très bonne réceptivité parmi les chercheurs et quelques opérateurs économiques à identifier et activant dans ce domaine, et une bonne interactivité des groupes de travail, même si l’organisation est à  parfaire avec, notamment, la désignation d’animateurs et de modérateurs de réseau. Il est nécessaire  de transférer l’animation de ces groupes de travail vers un institut technique ou de recherche pour une plus grande réactivité, et la permanisation des groupes de travail avec pour objectif d’élaborer un programme de travail sur ce thème à l’horizon 2020.» S’agissant des principales propositions inscrites dans le portefeuille de projets pré-identifiés par les 6 groupes de travail, il a cité, entre autres, l’utilisation des nouvelle techniques de caractérisation moléculaire de souches locales de bactéries et de champignons en vue de la mise au point de traitements bio-pesticides, l’utilisation des eaux usées domestiques par bassin à macrophyte (phragmite) et la valorisation des sous-produits des eaux épurées en agriculture saharienne, la contribution à l’étude de la dégradation des boues  résiduelles dans un sol agricole : impact agronomique et environnemental.
Makhlouf Ait Ziane

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions