vendredi 06 dcembre 2019 10:41:05

Lancement de trois usines pharmaceutiques : Saidal va augmenter ses capacités de 75%

Trois contrats de réalisation de trois usines de production de médicaments génériques à El Harrach, Constantine et Cherchell ont été signés jeudi dernier à Alger, par le groupe Saidal avec les entreprises italienne Bonatti, espagnole EMTE et algérienne SOFTAL, en présence des ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, et de l’Industrie, de la Petite et moyenne entreprises et de la Promotion de l’investissement, M. Cherif Rahmani.

PUBLIE LE : 30-03-2013 | 0:00
D.R

Trois contrats de réalisation de trois usines de production de médicaments génériques à El Harrach, Constantine et Cherchell ont été signés jeudi dernier à Alger, par le groupe Saidal avec les entreprises italienne Bonatti, espagnole EMTE et algérienne SOFTAL, en présence des ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, et de l’Industrie, de la Petite et moyenne entreprises et de la Promotion de l’investissement, M. Cherif Rahmani.

Du côté algérien, les contrats ont été signés par le président-directeur général du groupe Saidal, M. Boumediène Derkaoui, M. Marcone Jiusette et M. Dedier Lecoze des côtés italien et espagnol et par M. Nouredine Ben Si Yaâkoub, de l’entreprise SOFTAL.
M. Derkaoui a déclaré que « les trois usines seront réalisées pour  un coût de 100 millions d’euros, soit plus de 30 millions d’euros pour chaque usine, dans des délais de 21 mois pour l’usine de Cherchell, 17 mois pour Constantine et 24 mois pour El Harrach.»     
Lors de son intervention, M. Ziari a déclaré qu’« avec la réalisation de ces trois usines, l’Algérie devrait atteindre un taux de couverture de 70% de la production nationale et répondre ainsi aux besoins du marché en matière de médicaments.»  
Evoquant l’importance de la signature de tels contrats pour  le renforcement de la production nationale dans la maîtrise de la santé publique, M. Rahmani a précisé que « ces projets feront passer le chiffre d’affaires du groupe de 12 milliards de dinars, actuellement, à 40 milliards de dinars en 2015.»
« Nous voulons devenir un partenaire des producteurs des médicaments à l’échelle  nationale et internationale », a-t-il expliqué avant d’ajouter : « L’objectif est de réduire la dépendance de l’Algérie de l’étranger et de renforcer l’industrie pharmaceutique.     L’Algérie sera parmi les 15 pays qui verront une forte demande de médicaments. »
En effet, avec la réalisation de ces trois unités de production, les capacités du groupe augmenteront de 75%  et permettront de réduire les tensions enregistrées sur le marché à cause d’une demande croissante dans ses gammes de produits.
La mise en œuvre de ces contrats intervient dans le cadre du prolongement des contrats de partenariat internationaux portant sur l’insuline à Constantine et l’oncologie à Sidi Abdallah conclus au cours de l’année passée.
Toutes ces actions engagées expriment la volonté de l’Etat de redynamiser les filières industrielles et de soutenir la substitution aux importations afin d’en faire un axe essentiel du processus de diversification de l’économie nationale et de création d’emploi.  
Wassila Benhamed

62 nouvelles unités réalisées  ces cinq dernières années


Lors de la cérémonie de signature des contrats, le ministre de l’Industrie, de la Petite et moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, M. Chérif Rahmani, a déclaré que « l’industrie pharmaceutique avait enregistré 62 nouvelles unités durant ces cinq dernières années.» Le ministre a, dans ce sens, rappelé les efforts de l’Etat dans le domaine de la santé et de l’industrie pharmaceutique, notamment dans le cadre de la réalisation de partenariats avec des étrangers en vue d’encourager l’investissement dans ce secteur. M. Rahmani a en outre, insisté sur la formation des ressources humaines qualifiées et la coordination des efforts avec les laboratoires et les universités nationales pour développer la recherche dans l’industrie pharmaceutique, notamment les aspects biotechnologiques.                         
W. B.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions