mercredi 05 aot 2020 03:16:23

Lutte contre la tuberculose : 21.000 cas enregistrés en 2012

Environ 21.000 cas de tuberculose ont été enregistrés au cours de l’année 2012 dont la majorité est de type extrapulmonaires, a affirmé le Pr Sofiane Ali Halassa, en charge du programme national de lutte antituberculeuse au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, dans un entretien accordé à l'APS.

PUBLIE LE : 26-03-2013 | 23:00
D.R

Environ 21.000 cas de tuberculose ont été enregistrés au cours de l’année 2012 dont la majorité est de type extrapulmonaires, a affirmé le Pr Sofiane Ali Halassa, en charge  du programme national de lutte antituberculeuse au ministère de la Santé, de  la Population et de la Réforme Hospitalière, dans un entretien accordé à l'APS.
S’exprimant à la veille de la célébration de la Journée  mondiale de lutte contre la tuberculose qui s’est déroulée le 24 mars dernier, le Dr. Ali Halassa, a précisé que sur l’ensemble des cas de tuberculoses recensés  l’année dernière   8.899 concernés la forme pulmonaire dont 7.218 cas infectieux, 258 tuberculoses infantiles et  plus de 11.000 affections de type extrapulmonaires. Relevant la baisse des atteintes de tuberculose pulmonaire infectieuse au cours des dernières  années à raison de 19,7 cas pour 100.000 habitants, le spécialiste a  rappelé que les pics de l’épidémie ont été enregistrés entre 1993 et 2003. Par ailleurs, le Pr. Halassa qui est également spécialiste des maladies respiratoires et phtisiologiques, à fait savoir que les cas de tuberculose extrapulmonaire sont passés de  57 % des cas  de tuberculose prévalant en Algérie au lendemain de l'indépendance à 17% ces  dernières années. Et d’ajouter que l’incidence de cette  maladie sur la population a été réduite de manière considérable au cours des  cinquante dernières années, passant à 24 cas pour cent mille habitants, à fin  2012, contre 180 cas pour le même nombre d’habitants en 1962. Pour lui l’amélioration des conditions de vie des Algériens et la qualité des  soins dispensés ont contribué sensiblement au recul de la tuberculose pulmonaire pour laisser  émerger d'autres types de cette même pathologie à savoir la tuberculose extrapulmonaire qui de manière importante  les personnes âgées et les adultes dont la moyenne d'âge se situe à 34  ans, avec 60 % des cas signalés parmi la population féminine. « La tuberculose extrapulmonaire qui affecte des organes autres que le  poumon n'est pas contagieuse, la bactérie à l'origine de la maladie prolifère  dans les organes à forte teneur en oxygène. Lorsque des organes nobles (le rein)  sont atteints, la maladie peut entraîner la mort » a tenu à expliqué le Pr. Halassa. Pour la forme extrapulmonaire, dira le spécialiste la guérison repose notamment sur le dépistage précoce et traitement adéquat de la pathologie qui doit être effectué au niveau des 271  structures de lutte contre la tuberculose que comptes le pays.
Il est à savoir que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait salué les performances  de l'Algérie en matière de lutte antituberculeuse lors des années soixante dix  et quatre vingt. Rappelons que la Journée mondiale de lutte contre tuberculose célébrée chaque année le 24 mars, a pour but de faire mieux connaître l’épidémie mondiale de tuberculose et les efforts entrepris pour éliminer la maladie qui affecte un tiers de la population mondiale Cette journée commémore la présentation par le Dr Robert Koch à un groupe de médecins, en 1882 à Berlin, de sa découverte du bacille de la tuberculose, qui a marqué le début des efforts entrepris pour diagnostiquer et traiter la maladie. Dans ce domaine, l’action de l’OMS vise à réduire de moitié, d’ici 2015, la prévalence et le nombre de décès. Ces dernières années, les progrès vers les cibles mondiales de la réduction du nombre de cas et de décès dus à la tuberculose ont été impressionnants: la mortalité par tuberculose a diminué de plus de 40% dans le monde depuis 1990 et son incidence est en baisse. De nouveaux moyens tels que les tests de diagnostic rapide aident à transformer la lutte contre la maladie.
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions