vendredi 10 juillet 2020 22:19:14

Réunion de la commission arabe permanente de la poste : Les moyens d’une coopération arabe examinés

Les travaux de la 26e réunion de la commission arabe permanente de la poste ont débuté, hier à Alger, avec la participation des représentants de 13 pays arabes, sous la présidence de l’Algérie.

PUBLIE LE : 26-03-2013 | 0:00
Ph. Nacéra I.

Les travaux de la 26e  réunion de la commission arabe permanente de la poste ont débuté, hier à Alger, avec la participation des représentants de 13 pays arabes, sous la présidence de l’Algérie.  À l’ordre du jour de la réunion figure l’examen des rapports des groupes du travail spécialisés le rapport sur la restructuration de ces derniers et plusieurs autres points visant le renforcement de la coopération arabe dans le domaine de la poste, sont également, inscrits à l'ordre du jour. « Cette réunion tend à donner une forte impulsion à toutes les actions entreprises par les pays arabes pour assurer le succès des projets régionaux en la matière », a indiqué dans son intervention à l'ouverture de travaux M. Mohamed Bait, secrétaire général  du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication. Il a souligné à ce propos, la volonté de l'Algérie de relancer l'Union postale arabe ce qui permettra la concrétisation de différents projets en  matière d'organisation des services de la poste, de son développement et uniformisation. M. Bait a également mis en relief l'importance de l'Union dans "le développement de la coopération et la consolidation des liens entre les pays de celle-ci à travers notamment un plan uniformisé pour les différents types d'activités".
Après avoir rappelé que c’est le Qatar qui préside l'Union postale universelle (UPU), il a appelé les pays membres à investir davantage dans le domaine de  la poste, ceci d'autant plus que 7 pays arabes détiennent 9 sièges dans les conseils d'administration et d'investissement de l'Union. D'autre part, M. Bait a appelé les pays arabes à appuyer l'intégration de l'Etat de Palestine dans le réseau postal universel afin de lui permettre  la maîtrise de ses ressources financières et le recouvrement de ses droits découlant de l'échange postal direct avec les pays du monde entier. De son côté M. Abderrahmane Benali al Akili, président du conseil d'administration de l'Union postale universelle a, dans une déclaration à la presse, souhaité relancer le rôle arabe au sein de cette organisation à même de renforcer les bases de la coopération arabe dans les domaines des services postaux. Concernant les projets d'action du comité permanent de la poste  qui assume la coordination des relations dans la région arabe avec l'UPU, il a précisé que ces derniers se répartissaient en fonction des priorités propres à chaque pays et du réseau électronique et prestations fondées sur les techniques de l'information et communication, la qualité de la prestation, le développement du courrier postal et colis et enfin le courrier express mondial. Il s'agit en outre, de la réforme du secteur de la poste, de son développement, de comptabilité, et de salaires ainsi que de projets de produits et de prestations  de valeur ajoutée. La réunion qui prendra fin demain mardi, sera sanctionnée par une série de recommandations susceptibles de contribuer à la réalisation des services postaux de qualité.
Parmi les 22 pays membres de la commission arabe permanente de la poste, dont la 26e réunion se tient à Alger, 8 pays participent au contrôle continu de la qualité du service postal de l'Union postale universelle (UPU). Selon le dernier rapport d’UPU, qui comprend le plan de développement postal régional dans le monde arabe, six pays arabes sont membres du système de contrôle postal mondial, alors que deux autres pays ont été certifiés pour le niveau de qualité de service.
Actuellement, la région arabe compte 18.443 bureaux de poste, soit 2,8% du total mondial. Chaque bureau dessert en moyenne 19.685 habitants (moyenne mondiale : 10614). Chaque année, ces bureaux de poste traitent 1,2 milliard de lettres du régime intérieur, 190 millions de lettres internationales, 900.000 colis du régime intérieur et 480.000 colis internationaux. Ainsi, les pays arabes participent au budget de l'UPU avec 63 unités, soit  à hauteur de 13,53% du total des participations des pays membres, indique le  document. S'agissant des services postaux, le rapport indique que 61,3% de la  population arabe bénéficie de la distribution de courrier à domicile, 28% doivent le retirer des structures postales et 40 millions de personnes n'en bénéficient pas du tout.
Salima Ettouahria

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions