dimanche 30 avril 2017 04:19:40

Sahara Occidental : Christopher Ross rencontre des représentants sahraouis des droits de l'homme

L'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a rencontré des représentants d'instances sahraouies des droits de l'homme, a indiqué dimanche l'agence de presse sahraouie (SPS).

PUBLIE LE : 26-03-2013 | 0:00
D.R

L'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a rencontré des représentants d'instances sahraouies des droits de l'homme, a indiqué dimanche l'agence de presse sahraouie (SPS).

Il s'agit des membres des bureaux exécutifs de la commission sahraouie de défense de l'autodétermination du peuple sahraoui, de l'association sahraouie des victimes des violations graves des droits de l'homme et des représentants de la commission de soutien du plan de règlement onusien et de la protection des richesses naturelles du Sahara occidental. M. Ross était accompagné d'une délégation et du représentant spécial des Nations unies pour le Sahara occidental et chef de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental (Minurso) Wolfgang Weisbrod-Weber.
Les membres de la commission sahraouie de défense de l'autodétermination du peuple du Sahara occidental présidée par M. Sidi M'hamed Dadache, la détenue politique sahraouie, Nakdja Lachkar et le militant sahraoui, Salah Dilal, ont informé M. Christopher Ross de la situation grave qui prévaut au Sahara occidental et qui exige de l'Onu d'assumer ses responsabilités dans ce dossier, a souligné SPS. Ils ont également demandé à l'envoyé onusien de faire en sorte que la Minurso puisse accomplir sa mission dans les plus brefs délais en tant que mission internationale chargée de protéger, de surveiller et de rapporter la situation des droits de l'homme, qu'elle puisse travailler en toute indépendance et contacter les citoyens sahraouis en toute liberté dans la perspective d'effectuer sa mission principale, celle d'organiser un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui. Les défenseurs sahraouis des droits de l'homme, notamment Hasna Edouihi et Mme Fedh Aghla Minhoum, ont apporté leurs témoignages sur les graves violations des droits de l'homme commises par l'Etat marocain à l'encontre du Sahraoui, tout en dénonçant la privation du peuple sahraoui de ses droits fondamentaux.
La rencontre a permis d'évoquer le procès inique des détenus de "Gdeim Izik" et d'autres affaires liées aux droits de l'homme au Sahara occidental, poursuit l'agence sahraouie. Sur le plan économique, la délégation de la commission de soutien du plan de règlement onusien et de la protection des richesses naturelles du Sahara occidental, a fait part à M. Ross de ses préoccupations devant la situation économique de la région et l'exploitation excessive et illégale de ses richesses par l'Etat marocain au moment où le peuple sahraoui souffre de marginalisation, de chômage et de pauvreté.
La rencontre a été également l'occasion d'aborder les questions liées à la situation de la femme sahraouie qui vit dans la terreur et la violence, la politique d'assassinat, d'exil, d'enlèvements, de torture et de paupérisation menée par l'Etat marocain à l'encontre des citoyens sahraouis qui demeurent attachés à la lutte pacifique alors que le Maroc continue à renier ses engagements internationaux, ajoute SPS.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions