mardi 12 novembre 2019 13:08:07

Conférence sur "Le discours islamiste entre l’histoire et la théologie"

L’islamologue Soheib Bencheikh : "Dépasser l’irrationalité du discours religieux ambiant "

PUBLIE LE : 25-03-2013 | 0:00
D.R

L’islamologue et chercheur en sciences religieuses, Soheib Bencheikh, a appelé, hier à Oran, à "dépasser l’irrationalité du discours religieux ambiant" pour que la société "puisse vivre pleinement dans la modernité". "Le frein empêchant la réalisation de la modernité réside dans le gavage de notre société par un discours religieux confus et irrationnel qui envahit la place publique et les institutions", a souligné M. Soheib Bencheikh, dans une conférence donnée, au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), sur le thème "Le discours islamiste entre l’histoire et la théologie". Le conférencier a relevé que les références du discours religieux actuel "ne sont que des lectures personnelles de personnes, alors que l’islam est une référence absolue". "Les hommes et les femmes ont une idée et font des lectures de l’islam selon leurs attentes, leurs aspirations, leur condition et leur appréciation", a-t-il souligné, en rappelant que les références de l’islam sont au nombre de quatre, à savoir le Coran, la Sunna, l’Ijmaâ (consensus) et l’Ijtihad. Pour le conférencier, toute recherche, même scientifique, en matière de religion "devrait s’armer de prudence et de modestie sinon d’égard ". "Il est nécessaire d’entreprendre une véritable archéologie des mots par le biais d’approches philologique et linguistique", a-t-il ajouté. "Le chercheur doit retrouver les véritables signifiés auxquels renvoie le texte fondateur de la religion, ainsi que les textes exégétiques, plus tardifs, qui constituent et finalisent le dogme et doit se méfier de l’étymologie, puisque la signification des mots bouge et change à travers le temps selon des conventions tacites qui s’imposent à chaque génération d’utilisateurs de la langue ", a-t-il expliqué. Le conférencier a, enfin, mis en garde contre "l’inefficacité" des dictionnaires et autres lexiques pour expliquer un terme coranique."Cette incapacité s’explique par le fait que les dictionnaires sont souvent influencés par la force rhétorique du Coran lui-même, et par la tendance ou le positionnement exégétique et théologique de l’auteur du dictionnaire", a-t-il indiqué. M. Soheib Bencheikh, ancien mufti de Marseille, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’islam en France, de la modernité et de la laïcité. Parmi ses titres les plus connus figurent Marianne et le prophète, Désacraliser le droit musulman, L’islam face à la laïcité française.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions