mardi 12 novembre 2019 03:16:22

Usine Renault d’Oued Tlelat : Début des travaux en septembre prochain

Les premiers coups de pelle pour la réalisation de l’usine Renault-Algérie seront donnés en septembre prochain, a annoncé, mercredi à Oran, M. Jean-Christophe Kugler, leader du Comité de management de la région Euromed au sein de cette entreprise de construction automobile.

PUBLIE LE : 23-03-2013 | 0:00
D.R

Les premiers coups de pelle pour la réalisation de l’usine Renault-Algérie seront donnés en septembre prochain, a annoncé, mercredi à Oran, M. Jean-Christophe Kugler, leader du Comité de management de la région Euromed au sein de cette entreprise de construction automobile. La première voiture, quant à elle, sortira de la chaîne en novembre 2014. «Le terrain de 15 hectares est parfaitement adapté au projet», a-t-il indiqué, ce mercredi, lors d’une conférence de presse donnée au siège de la wilaya d’Oran. «350 postes de travail seront immédiatement ouverts», a-t-il indiqué, en précisant que pour les besoins  en main-d’œuvre adaptée au profil de l’industrie, Renault fournira au centre de formation professionnelle d’Oued Tlélat, des modules de formations théoriques et pratiques pour permettre a la main-d’œuvre locale de s’insérer rapidement dans les chaînes de fabrication. La voiture produite sur site sera la nouvelle Symbol, une sorte de concurrente à la Peugeot 301 et C-Elysée. Ce modèle est fabriqué, semble-t-il, dans l'usine de Bursa (Turquie). Sa version antérieure est produite à Cordoba (Argentine). Ces deux usines sont certifiées ISO 14001. Selon certains sites spécialisés, cinq adultes peuvent voyager confortablement grâce à une habitabilité aux places arrière en progression. La nouvelle Renault Symbol est dotée, selon les versions, de nouveaux équipements : système de navigation et multimédia. L’usine d’Oued Tlélat disposera, au début, d’une capacité de production de 25.000 véhicules/an. L’accord pour la réalisation de cette usine a été finalisé  en décembre de l’année  dernière à Alger, à l’occasion de la visite du président français, M. François Hollande. Il  lie l’Algérie — via la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et le Fonds national d’investissement — (à hauteur de 51% du capital de cette société) et le groupe français (49%). Plusieurs fournisseurs pour cette future usine ont été identifiés.
La SNVI est actuellement en train d’examiner les dossiers de ses futurs fournisseurs. Il y a quelques jours, le le président-directeur général de la Société des industries mécaniques et accessoires (ORSIM), basée à Oued Rhiou, a indiqué que son entreprise a été retenue pour l’approvisionnement de "Renault Algérie" en boulonnerie et visserie dans le cadre de la sous-traitance. Une autre usine est, selon certaines sources, bien placée pour décrocher un contrat fournisseur avec cette future usine, pour la grande joie de la main-d’œuvre locale d’Aïn El- Bya. Il s’agit de Toclaly, un métallurgiste turc installé dans cette commune
M. K.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions