lundi 21 aot 2017 16:43:26

Production de ciment au sud : Un projet prometteur

La décision ne manquera pas de mettre du baume au cœur des Becharis car ce qui relevait pour eux d’un rêve ardemment souhaité, mais toujours remis aux calendes grecques, a fini par trouver une concrétisation salutaire.

PUBLIE LE : 19-03-2013 | 0:00
D.R

La décision ne manquera pas de mettre du baume au cœur des Becharis car ce qui relevait pour eux d’un rêve ardemment souhaité, mais toujours remis aux calendes grecques, a fini par trouver une concrétisation salutaire.

La société publique “Saoura Ciment”, devant prendre en charge la future cimenterie de Bechar, dont la capacité de production sera de 1,5 million de tonnes  de ciment/an, a été officiellement créée samedi dernier, à la faveur de la visite de travail et d’inspection qu’a effectuée le Premier  ministre, M. Abdelmalek Sellal, dans la wilaya de Bechar.
L’usine, qui relève du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA), devrait en principe commencer à fonctionner à partir du deuxième trimestre de l’année en  2017. Elle permettra de créer 600 emplois directs et 2.600 à 3.500 postes indirects.
C’est ce qu’a déclaré le PDG de GICA, M. Yahia Bachir en marge de la cérémonie de signature des statuts de création de la société.          
Le contrat de réalisation de la cimenterie entre GICA et la société  de réalisation sera signé au cours du premier trimestre 2014.
L’unité industrielle qui coûtera environ 200 millions d’euros est actuellement en phase d’études géologiques qui seront achevées dans un mois, ajoutant que l’appel d’offres relatif aux études d’engineering sera lancé en mai prochain.          
Le PDG du groupe GICA a affirmé que l’objectif assigné à travers la réalisation de cette cimenterie, un précédent dans le sud du pays, est intégré dans la stratégie de développement des capacités de production des 12 cimenteries publiques relevant du groupe GICA qui sont de 11,5 millions de t/an  actuellement vont être portées  à 25,7 millions t/an à l’orée de l’année 2017”.         
 Implantée dans la région de Ben-Zireg à 50 km de la ville de Bechar, la cimenterie répondra aux besoins en ciment des régions du Sud-Ouest qui accusent  actuellement un important déficit en la matière. Le site qui abritera l’unité de production est réputé pour son important gisement de kaolin et autres minerais entrant dans la fabrication du ciment.          
La production nationale actuelle de ciment, cimenteries publiques et  privées étrangères comprises, est de plus de 18 millions t/an dont 11,5 millions de tonnes sont assurés par le groupe GICA.  
Le groupe ambitionne de produire 29 millions de tonnes d’ici 2018 avec la réalisation de nouvelles cimenteries et l’extension des capacités de production de certaines cimenterie existantes.
Cette région est également à proximité de la RN-6 reliant le Sud-Ouest au nord du pays, et de la voie ferrée Béchar-Oran, ce qui constitue un atout majeur pour cet important projet industriel.
Rappelons que le Groupe  GICA déploie un programme d’investissement sur 8 ans, portant notamment sur l’extension des capacités de certaines cimenteries et la réalisation de nouvelles usines, avoisine les 320 milliards de dinars.
Les extensions concernent 6 cimenteries existantes qui sont Zahana (Mascara) pour produire 1,5 million de tonnes supplémentaires, alors que les cimenteries d’Ain Kebira (Sétif), de Béni Saf (Aïn Témouchent) et de Oued Sly (Chlef) devaient produire 2 millions de tonnes supplémentaires chacune. Quant à la cimenterie de Tébessa,  elle devrait produire 0,5 million de tonnes supplémentaires, ce qui portera sa capacité à 1 million de tonnes annuellement. Concernant la cimenterie de Meftah, sa capacité de production, qui est d’un million actuellement, passera à 1,8 million.
M. Bouraib
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions