mardi 17 octobre 2017 01:00:25

Pour son long parcours et sa riche carrière : Hommage appuyé à Abdelkader Chaou par ses pairs

Le chanteur châabi, Abdelkader Chaou a reçu samedi lors d'un spectacle en son honneur à la salle Ibn-Khaldoun à Alger un hommage appuyé de ses pairs pour l'ensemble de sa riche carrière.

PUBLIE LE : 04-03-2013 | 0:00
D.R

Le chanteur châabi, Abdelkader Chaou a reçu samedi lors d'un spectacle en son honneur à la salle Ibn-Khaldoun à Alger un hommage appuyé de ses pairs pour l'ensemble de sa riche carrière. Le spectacle, organisé par l'Office national des droits d'auteurs (Onda), l'Etablissement Arts et Culture et l'Association culturelle 3e Millénaire et mené de main de maître par le chef d'orchestre Hammadi Mabrouk, a réuni des chanteurs, des acteurs et des musiciens. «Je ne m'attendais pas à cette initiative qui m'émeut au plus haut point. Je suis très content de la présence de ce public. C'est un moment heureux de ma vie», a déclaré à l'APS, Abdelkader Chaou. Celui qui a consacré toute sa vie artistique au style châabi (genre musical algérois) et y a excellé espère que le flambeau sera judicieusement repris par la jeune génération pour peu que celle-ci, tient-il à relever, fasse montre de «persévérance et d'assiduité». Première voix à se produire sur scène, Abdelkader Chercham, chanteur de châabi et ami de Chaou, suivi de Hamidou qui a tenu, au terme de sa prestation, à souhaiter longue vie à celui qui a réuni une pléiade d'artistes à l'occasion de cet hommage. «J'espère qu’ un autre hommage te seras rendu dans dix, puis dans vingt ans», dira-t-il à l'adresse de celui qu'il considère comme étant un «frère» et un «ami». Le maître du Malouf (un genre andalou de l'Est algérien) Hamdi Bennani en dira autant de celui avec qui il a représenté l'Algérie dans des manifestations internationales et avec qui il a «partagé des moments heureux et d'autres qui l'étaient moins» durant leur longue carrière artistique. Mohamed El-Aâmari, Hassiba Abderraouf et Nadia Benyoucef se succéderont par la suite pour témoigner leur respect et leur amitié pour l'œuvre et la personne de Chaou. Avec Nadia Benyoucef, Chaou chantera l'un des duos les plus marquants de l'histoire de la chanson algérienne moderne Taâicheli ya baba!, taâichili ya yemma !, (longue vie ô père, longue vie ô mère !) dédiée aux parents. Né le 10 novembre 1941 à Bab Ejedid, sur les hauteurs d'Alger, Abdelkader Chaou est issu d'une famille kabyle originaire de Tigzirt. Il a étudié au Conservatoire d'Alger dirigé à l'époque par Hadj M'Hamed El Anka, puis il poursuivra sa formation sous la houlette de Mahboub Bati. C'est durant les années 1970, que Chaou est rendu célèbre grâce à un répertoire prolifique et une production qui n'avait pas manqué d'apporter une touche de modernité au style châabi. Du haut de ses 72 ans, Abdelkader Chaou continue à composer et à se produire sur scène aussi bien en Algérie qu'à l'étranger, notamment en France.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions