samedi 17 novembre 2018 06:35:33

Tous les contrats de Sonelgaz conclus dans la transparence

Le PDG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, a assuré jeudi dernier à Alger que tous les contrats de production d'électricité, y compris celui de la centrale de Hadjret Enouss, "sont conclus dans la transparence".

PUBLIE LE : 02-03-2013 | 0:00
D.R

  Le PDG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, a assuré  jeudi dernier à Alger que tous les contrats de production d'électricité, y compris celui  de la centrale de Hadjret Enouss, "sont conclus dans la transparence".        
  "Tous les contrats de Sonelgaz sont conclus dans la transparence et séance tenante. Nous n'avons pas relevé d'interventions d'intermédiaires (dans  l'attribution de la centrale de Hadjret Enouss). Mais, s'il s'avère qu'il y a une quelconque intervention qui entrave cette transparence, nous poursuivrons (en justice) la partie concernée", a affirmé M. Bouterfa à des journalistes  en marge d'une séance d'ouverture des plis d'appels d'offres sur des projets du groupe. La réaction du PDG de Sonelgaz intervient à la suite d'informations publiées par des médias mettant en cause la transparence dans les procédures de passation du marché pour le projet de réalisation de la centrale de Hadjret  Enouss (wilaya de Tipasa) à la firme canadienne SNC Lavalin.
"Le contrat de SKH (Société Kahraba Hadjret Enouss) a été bien négocié et constitue l'un des meilleurs contrats selon les standards internationaux et je vous défie de me trouver un contrat de même qualité sur le plan international", a-t-il répondu à un journaliste. M. Bouterfa a, toutefois, précisé que Sonelgaz est en contact avec la société canadienne pour vérifier ces informations. "Nous sommes en train de vérifier, y compris auprès de SNC Lavalin, si un intermédiaire est intervenu sur nos affaires, et si cela sera avéré,  nous allons défendre nos intérêts", a expliqué le PDG de Sonelgaz. S'agissant toujours de la même centrale, il a tenu à préciser que tous  les avantages fiscaux et autres (prix du gaz) liés à l'exploitation de cette installation sont répercutés sur les tarifs d'électricité qu'elle produit et  destinée au marché algérien. C'est une pratique courante dans tous les marchés du même type,  a-t-il rappelé.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions