dimanche 18 novembre 2018 12:12:43

Troubles du nouveau-né : Lancement d’un programme de dépistage précoce à Alger et Blida

En Algérie, les données épidémiologiques parcellaires indiquent 35.000 naissances par an d’enfants susceptibles de développer un handicap.

PUBLIE LE : 02-03-2013 | 0:00
D.R

En Algérie, les données épidémiologiques parcellaires indiquent 35.000 naissances par an  d’enfants susceptibles de développer un handicap. De plus, la mortalité périnatale constitue l’une des premières causes de mortalité après les maladies cardio-vasculaires.
En appui au ministère de la Santé, la Fédération algérienne des personnes handicapées (FAPH) et Santé Sud, avec le soutien de la Fondation Sanofi Espoir, lancent aujourd’hui un nouveau programme sur deux ans qui a pour objectif de réduire les risques de handicaps avérés en Algérie, d’augmenter de 70% le repérage des troubles chez les bébés  prématurés, ainsi que de diminuer de 50% les asphyxies néonatales.
Les causes principales de ces chiffres alarmants sont, entre autres : l’absence de dépistage précoce de troubles dès la naissance ; l’absence de diagnostic et d’orientation vers une prise en charge pluridisciplinaire (médicale, psychologique et sociale) ; un nombre insuffisant de centres et d’établissements spécialisés publics et privés pour répondre à toutes les  demandes ; l’absence de guidance pour les parents qui mènent  un dur combat pour l’insertion de leurs enfants handicapés, mais également, une insuffisance d’expertise qui  doit être renforcée pour intervenir à la bonne place et au bon moment.
Afin de renforcer leur action dans la lutte contre le handicap, la FAPH  et ses deux partenaires, Santé Sud et la Fondation Sanofi Espoir, lancent aujourd’hui un nouveau  programme sur deux ans qui fait suite au projet de «Promotion des droits des personnes en situation de handicap mental en Méditerranée» développé depuis 2009 en Algérie, en Tunisie  et au Liban.
Ce programme-pilote déployé à Alger et Blida a deux objectifs principaux. Il s’agit de poursuivre la sensibilisation et la formation des équipes  pluridisciplinaires de la petite enfance des CHU d’Alger et de Blida sur des thèmes comme la liaison gynéco-obstétrique, le  suivi des prématurés,  le dépistage  clinique des  troubles, la consolidation des  bonnes  pratiques, d’informer les familles sur les signes d’alerte de troubles et le droit de chacun au dépistage et à la prise en charge la plus précoce possible. Il s’agit également de développer une culture de soins pluridisciplinaire et d’assurer une continuité dans le parcours de soins de la mère et de l’enfant.
W. B.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions