mercredi 23 octobre 2019 11:32:02

ASO Chlef : La 2e tranche de la prime de la Ligue des champions dans les comptes du club

L'ASO Chlef vient de bénéficier de la somme de 250.000 dollars représentant la deuxième tranche de la prime obtenue grâce à la 3e place acquise par son club de Ligue 1 algérienne de football, lors de sa participation à la précédente édition de la Ligue des champions d'Afrique

PUBLIE LE : 26-02-2013 | 23:00
D.R

L'ASO Chlef vient de bénéficier de la somme de 250.000  dollars représentant la deuxième tranche de la prime obtenue grâce à la 3e place  acquise par son club de Ligue 1 algérienne de football, lors de sa participation  à la précédente édition de la Ligue des champions d'Afrique, a-t-on appris mardi  auprès du porte-parole de la formation chélifienne, Abdelkrim Medouar. «La Confédération africaine de football (CAF) vient de nous débloquer  la deuxième tranche de notre prime, de l'ordre de 250.000 dollars. Une bouffée  d'oxygène pour notre trésorerie, notamment en ces moments difficiles que nous traversons sur le plan financier», a déclaré le responsable chélifien à l'APS. Il y a quelques semaines, l'ASO avait perçu la première partie de sa  prime, avoisinant les 150.000 dollars, mais celle-ci a servi à rembourser la Fédération algérienne de football (FAF), qui avait pris en charge les déplacements  du club lors des premiers matches de la phase des poules, apprend-on de même  source. Pour sa première participation en Ligue des champions, le club chélifien n'a pas réussi à aller au-delà de la phase des poules, après avoir terminé cette étape à la troisième place de son groupe composé également de l'ES Tunis, l'Etoile  du Sahel (Tunisie) et Sunshine (Nigeria). «La prime perçue au prix de notre troisième place du groupe nous a permis de couvrir nos dépenses pendant tout le tournoi. Sur le plan financier, on n'a donc rien perdu. L'expérience était également enrichissante sur le plan sportif», s'est réjoui Medouar. «L'idéal était de programmer le match MCO-ASO au stade Zabana.» L'ASO, mal en point en championnat cet exercice, est cependant qualifiée aux huitièmes de finale de la Coupe d'Algérie, où elle affrontera le MC Oran, ce vendredi au stade Habib- Bouakeul, le deuxième de la ville d'Oran, au lieu de celui d'Ahmed- Zabana, prévu initialement pour abriter cette rencontre. Une décision que Medouar regrette, estimant que l'idéal était de programmer la partie «dans un grand stade», avant de se montrer «compréhensif» en déclarant  être «convaincu» par les motifs de la commission de la Coupe d'Algérie, qui a pris sa décision pour permettre aux responsables du stade Zabana d'avoir le  temps nécessaire d'aménager cette infrastructure appelée à accueillir la Coupe d'Afrique des nations des moins de 20 ans en mars prochain. La délocalisation de ce choc des huitièmes de finale a poussé Medouar  à «conseiller» aux supporters de son club «d'éviter de faire le déplacement  à Oran», indiquant qu'en raison de l'exiguïté des tribunes du stade Bouakeul, la direction de son club ne compte pas demander sa quote-part des billets du  match censés être réservés par son homologue oranaise aux supporters chélifiens. Le même dirigeant a souhaité, au passage, que ce rendez-vous soit une  aubaine pour «renforcer les liens amicaux» entre les deux équipes, poursuivant que ces dernières sont beaucoup plus «préoccupées par le maintien en Ligue 1 qu'autre chose». A l'issue de la 22e journée du championnat, le MCO occupe la 14e place, tandis que l'ASO respire un peu en grimpant à la 10e place.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions