mardi 25 septembre 2018 17:08:10

Le Président Bouteflika : “La jeunesse, véritable capital du pays”

Message du Président de la République à l'occasion du double anniversaire de la création de l'UGTA (24 février 1956) et de la nationalisation des hydrocarbures (24 février 1971)

PUBLIE LE : 24-02-2013 | 0:00
D.R

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a affirmé hier que la jeunesse algérienne constituait le "véritable capital" du pays et qu'elle devrait être préparée pour assumer sa responsabilité de demain. "Notre véritable capital réside dans notre jeunesse, que nous devons préparer à assumer sa responsabilité de demain et pour laquelle nous devons tout faire pour lui léguer un pays apaisé et capable de tenir son rang au sein de la communauté internationale", a souligné le Président de la République dans un message adressé au SG de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, et aux travailleurs algériens, à l'occasion du double anniversaire de la création de l'UGTA (24 février 1956) et la nationalisation des hydrocarbures (24 février 1971). A cet effet, le Président Bouteflika a indiqué que ces dates "comptent parmi (celles) qui jalonnent notre histoire et qui marquent chacune une étape dans l'évolution de notre pays vers plus de prospérité, plus de progrès, plus de maturité". "Ces deux dates, a-t-il poursuivi, sont associées à des événements de très haute importance pour l'Algérie. La première est liée à la naissance de l'UGTA, qui a donné à la cause ouvrière un outil pour la défense des droits des travailleurs, mais également, la possibilité pour eux de participer activement et souvent efficacement à la vie politique, économique et sociale de notre pays. La seconde est celle de la nationalisation des hydrocarbures, qui a permis la récupération de nos richesses naturelles et leur utilisation pour le développement du pays et pour le bien-être de nos compatriotes". Le Président de la République a, dans ce sens, affirmé que "la commémoration, aujourd'hui, de ces deux événements nous invite d'abord à un retour sur notre histoire pour nous rappeler les circonstances dans lesquelles ils se sont produits et rendre hommage à tous ceux et toutes celles qui y ont apporté leur contribution et consenti des sacrifices pour lesquels nous leur devons une reconnaissance éternelle. Leurs initiateurs ont montré une lucidité et un courage qui leur donnent droit à toute notre admiration". "Si nous nous tournons maintenant vers le présent, il est facile à tout observateur de constater que notre pays change quotidiennement de visage. Les infrastructures dont nous sommes en train de le doter permettront, dans un proche avenir, l'essor de notre économie et une meilleure exploitation de nos ressources", a-t-il relevé. Par ailleurs, le Président Bouteflika a indiqué que l'Algérie est confrontée à d'autres défis, notamment sur le plan de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. "Cependant, nous sommes confrontés à d'autres défis. Notre sécurité est mise en danger par la situation au Mali à notre frontière sud et par les manifestations sporadiques d'un terrorisme que nous n'avons de cesse de combattre", a-t-il dit.

"Je ne peux pas passer sous silence les scandales qui touchent la gestion de Sonatrach"
"Ce qui s'est passé dernièrement à In Amenas en est une illustration édifiante, qui a mis en lumière la cruauté des bandes terroristes, mais en même temps le savoir-faire de notre armée, de nos services de sécurité, qui ont su mettre fin à cette agression contre l'une des installations les plus importantes de notre pays", a-t-il ajouté. A cette occasion, le Chef de l'Etat a voulu rendre un hommage "particulier" aux officiers, soldats et membres des services de sécurité et ceux de la Protection civile, dont, a-t-il précisé, "l'intervention a fait notre admiration et celle de l'opinion internationale. "Je m'incline également à la mémoire des travailleurs algériens et des étrangers qui ont perdu leur vie lors de ce lâche attentat et j'exprime notre admiration et notre gratitude à ceux d'entre eux qui, par leur sang-froid et leur attitude courageuse, ont permis la sauvegarde des installations et de l'outil de production", a affirmé le Chef de l’Etat dans son message. Le Président Bouteflika a, par ailleurs, réitéré sa confiance en la justice algérienne pour établir les responsabilités et punir les personnes à l'origine des scandales qui entachent la réputation de l'entreprise nationale des hydrocarbures Sonatrach. "A cet égard, je ne peux pas passer sous silence les scandales récemment relevés par la presse et qui touchent la gestion de Sonatrach. Ces informations soulèvent notre révolte et notre réprobation, mais je fais confiance à la justice de notre pays pour tirer au clair l'écheveau de ces informations, pour situer les responsabilités et appliquer avec rigueur et fermeté les sanctions prévues par notre législation", a-t-il indiqué.

« Nous devons enfin nous tourner vers l'avenir »
Concernant le développement socioéconomique de l'Algérie, le Président de la République a souligné qu'il nécessitait "davantage" d'efforts et de sacrifices, mais aussi une "efficacité" dans la gestion et une préservation de l'outil de production nationale. "A l'occasion de cette commémoration, nous devons enfin nous tourner vers l'avenir et les défis qu'il nous réserve. Nos sacrifices et nos efforts seront encore nécessaires pour aller de l'avant et satisfaire les ambitions que nous nourrissons pour l'Algérie." "Les travailleurs seront, par évidence, les meilleurs artisans de ce développement.  
Nous disposons de tous les éléments pour cela et nous saurons en tirer tous les fruits en répondant à l'exigence de l'efficacité dans la gestion et la préservation de l'outil de production, en sachant maintenir et consolider notre unité et en plaçant l'intérêt de notre pays au-dessus de tous les égoïsmes", a-t-il dit. Le Chef de l'Etat a conclu son message en adressant ses vœux de succès et de prospérité à l'ensemble des travailleuses et travailleurs algériens. "Je veux enfin adresser à vous tous, et plus particulièrement aux travailleurs et aux travailleuses ainsi qu'à leurs familles, mes vœux de succès et de prospérité au moment où nous commémorons la création de leur organe syndical, l'UGTA".

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions